Mise en service de l’échangeur autoroutier Bouira-Est

121

L’échangeur autoroutier Bouira-Est, visant à fluidifier la circulation automobile, a été mis en service lundi par les autorités locales, en présence du directeur régional de l’Algérienne des Autoroutes (ADA), Aziz Ait Kaci.

Il s’agit d’un échangeur autoroutier d’une longueur de 2,3 km, qui donne accès à l’autoroute et à plusieurs routes nationales reliant Bouira à Sour El Ghouzlane et El Hachimia via Oued El Bardi, ainsi que vers la ville de Bouira, selon les détails fournis à l’APS par le directeur régional de l’ADA.

Lancé en 2014 et achevé en 2018, ce projet mis en service par le wali, Abdelkrim Laâmouri, et dont les travaux ont été confiés au groupement d’entreprises publiques (EPTRC-SAPTA-ENPS), « vise à fluidifier la circulation automobile sur cet axe autoroutier et à donner d’autres accès aux automobilistes vers l’Est et l’Ouest de la wilaya de Bouira », a souligné M. Ait Kaci.

Auparavant, les usagers de la route trouvaient d’énormes difficultés pour accéder à l’autoroute Est-ouest au lieu-dit « Sounda », les obligeant à chaque fois à emprunter des accès très étroits et dégradés, en faisant tout le détour jusqu’au rond-point d’Oued El Bardi.

« Cet échangeur est composé de bretelles et d’un pont de 60 mètres qui donnent accès à la route nationale n 5 ainsi que vers Sour El Ghouzlane, El Hachimia, et vers d’autres directions », a encore expliqué M. Ait Kaci à l’APS, sans donner toutefois le montant alloué à ce projet.