Nissan perd 1,13 milliard d’euros sur l’année fiscale 2020/2021

56

Le constructeur nippon a enregistré une perte colossale de 1,13 milliard d’euros durant l’année fiscale 2020/2021. Ces pertes de Nissan ont carrément triplé par rapport à l’année précédente.

Depuis le départ de Carlos Ghosn, à la tête de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi après l’éclatement de son affaire, les trois constructeurs sont dans le dur. En effet, le losange prévoit un plan de relance, Mitsubishi est toujours à la traine en Europe mais surtout Nissan qui ne cesse d’enregistrer des résultats décevants.

Justement, Nissan vient d’annoncer son année fiscale 2020/2021, avec une perte colossale de 1,13 milliard d’euros, soit le triple des pertes de l’année dernière. Evidemment, le contexte de la pandémie est particulier pour le constructeur japonais, mais était toutefois en difficultés avant la crise sanitaire.