Performance record pour le sud-coréen au T1

2113

Alors que les constructeurs japonais luttent avec de pauvres résultats au premier trimestre, le coréen Hyundai Motor Co. signale un bond de 47 % de ses bénéfices trimestriel.

« Hyundai a émergé comme une alternative aux voitures japonaises, et a réussi à secouer son image de fabricant de voitures bon marché» a déclaré à l’agence Reuters Lee Dong-jin, un gestionnaire de fonds chez KTB Asset Management. En effet, Hyundai a réalisé 1,6 milliard de dollars de bénéfices nets au T1. Selon les rapports, le constructeur automobile a annoncé un bénéfice sur une « base consolidée pour refléter les gains réalisé par ses filiales, y compris les opérations financières en vertu des nouvelles règles comptables, et il n’y avait pas de lignes directives de consensus pour ces résultats. »

Le  volume de ventes global de Hyunday au cours du 1er trimestre a bondi de 36,6 %, soit de 842 037 véhicules par rapport à la même période de l’an dernier. Ces performances ont été réalisées à plus grande part en Chine, en Inde et aux États-Unis.

En Chine, Le volume des ventes et des revenus ont bondi de 48,1 % et 22,6 %, tandis qu’en Inde, Hyunday affiche un volume de ventes en hausse de 33.5% et  une augmentation dans les recettes de 20.8 %.

Le volume des ventes aux États-Unis a augmenté de 78,3 %,  et de 61,5 % des revenus acquis. Mais les performances aux États-Unis ont moins contribué aux bénéfices que la Chine et l’Inde au milieu d’une baisse de 19 % du dollar face à l’won sud-coréen dans le premier trimestre de l’année précédente, selon Hyunday.