Plus de 15 projets de tramways seront réalisés en Algérie

3145

Plus de quinze projets de tramways seront réalisés prochainement dans plusieurs villes du pays, dont six seront mis en chantier d’ici début 2014, a annoncé le P-DG de l’Entreprise métro d’Alger (EMA), Aomar Hadbi.

l s’agit, dans une première phase, de projets dans les chefs lieu des wilayas de Sidi Bel Abbes, Ouargla, Mostaganem, Sétif, Annaba et Batna avant de réaliser dans une seconde étape 11 tramways dans d’autres villes du pays, a précisé M. Hadbi dans un entretien à l’APS.

Le tramway de Sidi Bel Abbes, dont les travaux de réalisation ont été lancés en juillet, s’étend sur une distance de 17,8 km et compte 28 stations. Les délais de réalisation du projet, confié à un groupement turc, sont de 38 mois, selon le PDG de l’EMA.

Quant aux travaux de réalisation du tramway de Ouargla, confié à un groupement franco-espagnol, ils seront lancés avant fin juillet. Ce projet sera réalisé sur une distance de 12,6 km et aura 13 stations, la livraison du projet devant être effective dans un délai de 3 ans, selon la même source.

Par contre, les travaux de réalisation du tramway de Mostaganem, attribués également à un groupement franco-espagnol, ne seront lancés qu’au mois d’octobre prochain, avec la réception prévue du projet en 2017.

Ce futur projet s’étend, une fois terminé, sur 14 km, une distance qui sera ponctuée de 24 stations.

Par ailleurs, des appels d’offres ont été lancés au mois de juillet pour le choix de l’entreprise de réalisation du tramway de Sétif, dont le démarrage des travaux est prévu pour le quatrième trimestre 2013. Ce projet sera réalisé sur une distance de 22,4 km et aura 41 stations, ajoute M. Hadbi.

Concernant le projet de tramway de ’’la Coquette’’, M. Hadbi a souligné que des appels d’offres seront lancés fin août prochain, alors que la mise en chantier du projet, qui s’étalera sur une distance de 21,8 km et comptera 35 stations, est prévue pour janvier 2014.

A ces cinq projets, s’ajoute celui de la ville de Batna dont le lancement des travaux est attendu pour mai 2014.

D’autre part, huit autres wilayas seront dotées chacune d’un tramway, a fait savoir M. Hadbi précisant qu’il s’agit des villes de Bejaia, Biskra, Bechar, Blida, Djelfa, Skikda ainsi que Tébessa et Tlemcen.

Des études de faisabilité pour la réalisation de ces projets sont en cours, selon la même source, qui a ajouté que d’autres études techniques de faisabilité seront lancées prochainement dans les wilayas de M’sila, de Chlef et de Mascara.

Par ailleurs, M. Hadbi a rappelé que les premiers tramways, actuellement opérationnels, à Alger, Oran et Constantine connaîtront des extensions pour couvrir d’autres zones de ces villes.

Le ’’Tram’’, pour moderniser les transports urbains

Ainsi, le tronçon Bordj El Kiffan-Café Chergui de l’extension du tramway d’Alger Bordj El Kiffan-Dergana (7 km) devrait être mis en service en décembre prochain, selon M. Hadbi, qui a imputé les retards dans les travaux sur la partie restante jusqu’à Dergana à des contraintes liées aux travaux de déplacement des équipements de voirie et réseaux divers (VRD).

Concernant l’extension reliant la station des Fusillés (actuellement Terminus) à Bir Mourad Raïs sur 4,6 km, M. Hadbi a indiqué que des appels d’offres pour la réalisation de cette ligne seront lancés en octobre 2013, alors que les travaux seront entamés en 2014.

Le tramway d’Alger comprend actuellement une ligne de près de 17 km. Un premier tronçon de 7,2 km, reliant Bordj el Kiffan à la Cité Mokhtar Zerhouni, a été mis en exploitation en 2011. Il a été ensuite prolongé à la station multimodale des Fusillés, offrant une interconnexion avec le métro et le téléphérique des Annassers.

Le tramway de Constantine, mis en exploitation le 5 juillet dernier, aura quant à lui deux extensions : la première allant du quartier Zouaghi à l’aéroport international Mohamed Boudiaf (2,7 km) et la deuxième de Zouaghi vers la nouvelle ville Ali-Mendjeli (9,1km).

Le lancement des travaux de réalisation de ces deux extensions est prévu pour novembre 2013, selon le PDG de l’EMA.

S’agissant de l’extension du tramway d’Oran, la première va desservir la gare routière au quartier Benarba sur une distance de 8 km, la seconde extension va de l’université d’Oran (USTO) vers Bir El Djir (16 km) alors que la troisième extension concerne la ligne ES-Senia vers l’aéroport international Ahmed Ben Bella (5 km).

Les appels d’offres de ces extensions seront lancés en décembre 2014, indique encore M. Hadbi.