Projet de loi de finances 2022 : une suggestion qui pourrait baisser le prix des voitures de 20 %

222

Le Projet de loi de finances 2022 fait beaucoup parler de lui notamment dans le secteur automobile, avec la suggestion d’instaurer un nouveau dispositif d’exonération de la TVA sur certains véhicules. Avec cette décision, le prix des voitures en Algérie devrait être baissé de 20 %.

Pour faire face à l’énorme flambée des prix des voitures en Algérie, le gouvernement a décidé de proposer un projet d’exonération de la TVA sur certains véhicules et ceci dans le cadre du projet de loi de finances 2022.

Dans le détail, ce PLF 2022 suggère une nouvelle mesure d’exemption des droits de douanes et ceci pour les importateurs possédant une licence moudjahidine. La TVA est ainsi estimée à près de 20 % sur le prix total du véhicule. Les importateurs pourraient ainsi proposer des véhicules moins chers de 20 %.

Cette suggestion concerne uniquement une partie des véhicules. Il est question de voitures de tourisme dont la cylindrée ne dépasse pas 1800 cm³ munies d’un moteur avec frein et des bougies d’allumage. Certains véhicules de 2000 cm³ et tout terrain sont également concernés. Affaire à suivre.