Projet d’usine Fiat Algérie : 90 000 voitures seront produites

91

Les détails du projet de l’usine Fiat en Algérie commencent à se préciser. Après la signature du contrat cadre entre le ministère de l’Industrie et le groupe Stellantis, le groupe annonce aujourd’hui la signature d’un nouveau Cahier Des Charges Automobile et une convention avec l’Agence Algérienne de Promotion de l’Investissement (AAPI).

Le Groupe Stellantis parafe l’accord-cadre signé le 13 octobre dernier pour le lancement d’un projet de développement d’activités industrielles, d’après-vente et de pièces détachées pour FIAT, une des marques emblématiques de Stellantis, ainsi que le développement de la filière automobile en Algérie.

Cet accord fait suite à la publication du décret n°22-384 du 17 novembre fixant les conditions et les modalités d’exercices de l’activité de construction de véhicules en Algérie.

« La signature de la convention me donne l’occasion d’exprimer la pleine gratitude aux équipes qui ont œuvré au bon déroulement des travaux ayant abouti à la concrétisation d’une étape importante dans la vie de ce projet marquant l’excellence des relations bilatérales telles que souhaitées par les deux Chefs d’Etat, en l’occurrence Mr Abdelmadjid TEBOUNE et Mr Sergio MATTARELLA. L’engagement de Stellantis et le projet FIAT constituent un atout pour le développement et la diversification de la filière automobile en Algérie » a déclaré M. Ahmed ZAGHDAR, Ministre de l’Industrie.

« Cette nouvelle étape concrétise nos engagements et la contribution de la marque FIAT au développement de la filière automobile en Algérie. Nous avançons avec passion et rigueur pour offrir aux consommateurs algériens des solutions de mobilité modernes, durables et abordables » a déclaré M. Samir Cherfan, Chief Operating Officer, Stellantis Afrique et Moyen Orient.

Le futur site de production sera implanté dans la commune de Tafraoui, dans la wilaya d’Oran, sur un terrain de 40 hectares, avec 80 hectares attenants dédiés à STELLANTIS ALGERIE l’installation des fournisseurs de proximité et des entreprises de sous-traitance. Un véritable écosystème va ainsi se développer au travers d’un plan d’intégration locale, permettant à la fois la montée en compétence d’acteurs déjà installés en Algérie, et l’arrivée de nouveaux acteurs en vue d’atteindre les taux d’’intégration requis dans le cahier des charges et au-delà.

L’usine aura une capacité initiale de production de 60.000 véhicules par an dès la première année, qui atteindra par la suite 90.000 véhicules par an.

Dans son plan stratégique Dare Forward 2030, Stellantis a annoncé son ambition d’atteindre une capacité de production d’un million de véhicules par an d’ici 2030 dans la région Afrique et Moyen Orient et d’atteindre ainsi 70 % d’autonomie industrielle régionale.

En cohérence avec le plan stratégique régional, ce projet de la marque FIAT en Algérie s’appuie sur 3 piliers indissociables : le développement d’un tissu de fournisseurs performants ; la contribution à la création de cursus de formation supérieure et professionnelle pour l’industrie automobile ; la production, commercialisation et exportation de véhicules aux standards mondiaux.