Renault enregistre une perte historique de 8 milliards d’euros en 2020

25
©STEPHANIE LECOCQ/EPA/MAXPPP - epa09020909 (FILE) - A view of the Renault logo during the inauguration of the Brussels Motor Show in Brussels, Belgium, 10 January 2018 (reissued 18 February 2021). Renault Group is due to publish their full year 2020 results on 19 February 2021. EPA-EFE/STEPHANIE LECOCQ *** Local Caption *** 53999816

A cause de la pandémie mondiale de coronavirus, et les résultats catastrophiques de Nissan, Renault annonce aujourd’hui une perte de 8 milliards d’euros sur l’exercice 2020.

Si Tesla a réalisé une année 2020 record en termes de ventes et de croissance des bénéfices, la plupart des autres constructeurs automobiles notamment les généralistes ont accusé de lourdes pertes et des chutes des ventes historiques.

C’est le cas du losange, qui vient d’annoncer une perte sèche de 8 milliards d’euros pour l’année 2020. Renault a été particulièrement touché par le premier semestre de l’année mais a pu se relever au second semestre pour limiter la baisse des ventes à 21,3 %. Sur les 8 milliards d’euros de pertes, 5 proviennent de Nissan ou le losange détient environ 43 % de ses actions.

 « Après un premier semestre impacté par la Covid-19, le Groupe a fortement redressé sa performance au second semestre. Ce résultat est le fruit des efforts de tous, de l’accélération réussie du plan de réduction des coûts fixes et d’une amélioration de notre politique de prix. La priorité est donnée à la profitabilité et à la génération de cash, comme annoncé lors de notre plan stratégique Renaulution. L’année 2021 sera difficile, avec des incertitudes liées aux crises sanitaires ainsi qu’à l’approvisionnement de composants électroniques. Nous traverserons ces défis collectivement, dans la dynamique de redressement qui est la nôtre depuis l’été dernier. » a ainsi déclaré Luca de Meo, PDG du groupe Renault.