Renault se distingue par son obsession pour la qualité

4279

Rencontré en marge des essais presse du nouveau Dacia Duster, M.Abdelkader Benaouda, Directeur Marketing et Ventes Région EuroMed-Afrique pour Renault a bien voulu nous livrer sa vision de la région, dans laquelle il chapote le marketing de Renault. Pour lui, le marché Algérien est un moteur essentiel pour la croissance de Renault dans la région et cela grâce à l’obsession des équipes de Renault Algérie pour la qualité dans toutes les phases du business automobile.

– Quelles sont les spécificités du marché de la région EuroMed-Afrique pour le groupe Renault ?

– La région EuroMed-Afrique est un ensemble de pays qui sont à la fois dans la zone Europe avec la Turquie, la Roumanie, la Moldavie et la Bulgarie, plus tout le continent africain et quelques départements d’Outre-Mer (la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane et la Réunion).

Les grands marchés de la région c’est d’abord la Turquie avec plus de 800 000 véhicules vendus par an, talonné de l’Afrique du Sud avec 550 000 véhicules vendus sur l’année et suivi de l’Algérie avec 420 000 véhicules écoulés cette année. Par contre et en termes de vente groupe, le plus grand pays reste toujours la Turquie avec près de 150 000 ventes par an en suite arrive l’Algérie en seconde position avec plus de 100 000 véhicules écoulés par an, ce dernier est et reste un pays pilier de la région.  

La caractéristique de la région c’est qu’effectivement et si on parle de la marque Dacia, elle est souvent une marque leader notamment au Maroc et en Roumanie, et où elle figure aussi dans le Top 5 de nos pays et c’est le cas notamment de l’Algérie ou de la Bulgarie. La marque Dacia est en forte progression dans tout nos pays, plusieurs raisons à cela : des réseaux de distribution de plus en plus élargis dans l’ensemble de nos pays, une gamme de plus en plus riche avec un respect de l’ADN de la marque Dacia qui joue beaucoup sur la qualité et la fiabilité, sur le meilleur rapport prix prestation habitabilité, et de trois des prix imbattables. C’est ce qui fait l’ADN de la marque Renault et qui fait la force de la marque Dacia dans tout nos pays.

La marque Dacia est très importante dans la région et pour l’entreprise, je citerais quelques chiffres : nous figurons dans le top 5 au monde des ventes Dacia, avec l’Algérie à la 3éme place et le Maroc à la 5éme. Je dirais par ailleurs que Renault Algérie à travers sa marque Dacia représente un volume non négligeable pour l’entreprise. 

– Renault s’est lancé dans l’industrie automobile en Algérie. Selon vous, quel sera l’apport d’un tel projet pour le groupe?

– Le poids d’un tel projet est très important pour Renault avec un intérêt stratégique majeur compte tenu du poids que représente l’Algérie dans la région, je le rappelle, c’est un pays pilier puisqu’il est classé troisième plus grand marché mondial pour la marque Dacia.

Idem pour Renault puisque le poids des ventes de la marque en Algérie sur les ventes globales de Renault est important, l’Algérie est le 7ème marché pour Renault, d’où l’importance stratégique de l’Algérie dans le ranking des pays de la marque dans le monde. Si on veut continuer à progresser, c’est clair que l’implantation industrielle était indispensable et nécessaire, chose qui est faite aujourd’hui… et cela me fait d’autant plus plaisir d’un point de vue personnel car cela représente beaucoup pour moi compte tenu de ma nationalité Algèrienne. C’est une vraie et grande fierté pour moi, pour notre Réseau et pour tous les collaborateurs de la filiale Renault en Algérie.

– Sur le plan marketing et commercial, quelle est votre vision du marché algérien ? 

– C’est difficile de bien définir l’évolution du marché Algérien. Au début de l’année 2013, nul ne pensait que le marché allait chuter aussi rapidement. On a eu trois phases dans l’année, un début d’année de janvier à avril avec des croissances très fortes qui se poursuivaient au même rythme que 2012 avec des progressions marché qui varient entre 25 et 40 % par mois, qui restait de fortes progressions. Après on a eu la 2éme phase de mai à juin-juillet qui fut une phase de ralentissement avec des baisses de marché de l’ordre de 5% par mois pendant les 3 mois qui ont suivis puis la 3éme phase dans laquelle les baisses du marché sont devenues violentes à partir de la fin septembre (baisse autour de -30 % par rapport à la même période de 2012). Donc personne n’aurait pensé que le marché algérien se serait retourné aussi vite. 

Pour la vision de l’année 2014, je pense que le marché va se maintenir au niveau de l’année 2013. Il y aura certainement une période d’observation / d’attente pendant les quatre premiers mois de l’année notamment liée à la période des élections, et je pense et j’espère, que le marché reprendra des « couleurs » après cette période. C’est mon avis personnel, je ne sais pas de quoi sera fait le marché mais on doit s’attendre à d’autres surprises pendent cette année 2014 sans pour autant pouvoir vous dire de quel niveau. Il y a une inquiétude et une opportunité: Est-ce que la progression du marché que l’on observe depuis plusieurs années va se poursuivre tout au long de l’année 2014 ou la baisse observée dès le second semestre 2013 va se poursuivre et là c’est une grosse inquiétude pour tout le marché automobile, ou bien va-t-il vivre quelques mois encore de baisse avant d’afficher une reprise qui sera légère au début puis plus importante par la suite. En tout cas c’est ce qu’on espère.

– En Algérie, le Duster figure parmi les véhicules qui cartonnent sur le segment des 4×4. La nouvelle monture arrivera bientôt, que pouviez-vous nous dire sur ce modèle ? 

– Duster en Algérie est un modèle qui a connu l’une des plus fortes croissances en termes de ventes dans le monde (de l’ordre de 30 % en une année). Duster progresse très fortement en Algérie, les clients sont de plus en plus attirés sur ce type de véhicule qui au prix d’une berline, ils peuvent acheter un 4×4 avec une image de fiabilité et de qualité à un prix qui est imbattable pour ce type de segment. Chacun y trouve son compte : le pére de famille avec des espaces et une générosité de l’habitacle aux meilleurs standards du marché, les jeunes couples à la recherche d’évasion, la modularité enfin qui rend ce véhicule « facile à utiliser au quotidien ». Je pense que beaucoup de personnes veulent acheter un 4×4 mais ils n’ont pas les moyens et là, on est le seul constructeur à proposer ce type d’opportunité. C’est ça qui explique le succès du 4×4, en plus le look plait énormément, d’ailleurs c’est aussi l’une des raisons pour laquelle sur le nouveau Duster on a peu retouché le look extérieur de la voiture mais on a vu que le plus gros du travail sur le Duster phase 2 s’est fait sur la partie intérieur.

A l’extérieur on a changé la calandre, les projecteurs à double optiques avant, une nouvelle entrée d’air, les optiques arrière, une canule chromée. Je dirais que sur cette partie, on a vu quelques nouveautés qui réaffirment le look baroudeur de la voiture, mais c’est surtout l’habitacle sur lequel nous avons eu le plus grand nombre de remarques des clients qui nous ont permis de retravailler l’intérieur du Duster phase 2 en proposant une nouvelle planche de bord, des sièges redessinés, une banquette arrière retravaillée, plus d’équipements, plus de confort… Le fait d’avoir les lève vitres électriques qui passent de la console centrale à la portière est un grand plus, sans oublier l’intégration du limiteur régulateur de vitesse avec avertisseur de radar… etc. 

Toutes ces nouveautés font que le Duster continue d’évoluer dans le sens de la demande et des attentes des clients.

– Un dernier mot ?

– Je pense que Renault Algérie, et cela depuis des années, a toujours été à l’écoute des attentes des clients avec une obsession constante et régulière sur la qualité.

Renault Algérie a toujours mis les efforts nécessaires pour proposer un service au même niveau des standards européens et faire en sorte que les clients soient ravis avant d’acheter un véhicule, on achetant et surtout après avoir acheté son véhicule. Quelque soit la phase dans laquelle le client se trouve, il faut maintenir cette obsession de rendre le client content des prestations de Renault. La filiale Algérienne de Renault opère un accompagnement parfait de l’acte d’achat au service après-vente avec une gamme de produits fiable et irréprochable, une approche clientèle particulièrement dynamique, un Réseau très professionnel à l’écoute de ses clients, des niveaux de standards aux meilleurs niveaux…

Nous travaillons sans cesse et sans relâche à la satisfaction de nos clients. Plus qu’un leitmotiv, c’est une obligation et tout notre Réseau, les collaborateurs de la filiale, les équipes de la Région en Central œuvrent chaque jour en ce sens pour faire en sorte que nos clients soient heureux et fiers des marques Renault et Dacia et Algérie.