Renault va scinder ses activités d’électrification

78

Pour avancer dans le segment de la mobilité électrique, Renault compte créer une activité VE distinguée. Les marques de l’alliance Mitsubishi et Nissan sont les bienvenus mais le losange ne les attendra pas pour avancer.

Renault compte bien séparer les opérations liées aux moteurs à combustion et celles pour la voiture électrique en deux divisions distinctes. Luca de Meo, PDG De Renault est bien décidé à développer ce plan, qui se fera même sans les partenaires de l’alliance Nissan et Mitsubishi.

Le patron de Renault l’avait même déclaré : « ils savent que nous devons le faire, que nous le ferons et nous leur avons ouvert la porte pour chaque projet. […] À la fin, c’est leur décision s’ils veulent sauter dans le bateau, mais le train quitte la gare ».

Selon le média Automotive News, les négociations avec les syndicats ont commencé. Les deux marques de l’Alliance Nissan et Mitsubishi Motors seront mis au courant des détails de ce plan.