Russie : Renault contraint de mettre à l’arrêt son usine

98

Face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les sanctions économiques internationales se durcissent, et voit déjà le constructeur français Renault contrait à mettre à l’arrêt son usine basée à Moscou capitale de la Russie.

Pour faire changer de position à Vladimir Poutine président de la Russie, qui a ordonné l’invasion de l’Ukraine, la communié internationale a décidé s’asphyxier l’économie russe en durcissant les sanctions.

Cette stratégie commence à faire effet, et voit le constructeur français Renault comme une victime collatérale à ce conflit, qui a été contraint de stopper la production de véhicules dans son usine de Moscou.

L’usine de Renault à Moscou qui fabrique des Duster et Captur se retrouve face à des difficultés d’approvisionnement rendant impossible la poursuite immédiate de son activité.