Sovac : Mourad Oulmi condamné en appel à 10 ans de prison ferme

39

La Cour d’Alger a condamné mercredi l’homme d’affaires et président du groupe Sovac pour le montage et l’importation de véhicules, Mourad Oulmi, à une peine de 10 ans de prison ferme.

Il a été jugé en deuxième instance pour « blanchiment d’argent et incitation d’agents publics à exploiter leur influence ». La Cour d’Alger a gardé la même peine du jugement en première instance à l’encontre de Mourad Oulmi.

Impliqué dans la même affaire, l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia a été condamné à 10 années de prison ferme. L’ancien ministre de l’Industrie, Youcef Yousfi a, quant à lui, été condamné à deux années de prison dont une avec sursis.

Le frère cadet du principal accusé, Khidher Oulmi a écopé de 5 ans de prison. L’ancien PDG du Crédit populaire algérien (CPA), Omar Boudiab, a été condamné à deux années de prison ferme dont une avec sursis.