Sports mécaniques: Amine Laïbi élu président jusqu’à la fin du mandat olympique en cours

6

Amine Laïbi a été élu président de la Fédération algérienne de sports mécaniques (FASM) pour le reste du mandat olympique en cours (2017-2020), lors de l’Assemblée générale élective tenue samedi à Alger.

Laïbi a récolté 28 voix des 41 membres présents, contre 12 pour sa concurrente, la présidente de la Ligue de Laghouat, Khadidja Benmahrouche.

Le nouveau président de la FASM a assuré qu’il allait oeuvrer pour « établir un système de gouvernance collégiale, basé sur la consultation de tous les membres avant la prise de décision, malgré la conjoncture actuelle et le manque de moyens ».

« Je mets à la disposition de l’AG ma longue expérience sur le terrain lors des compétitions nationales et internationales », a-t-il ajouté, soulignant qu’il allait « ouvrir les portes à tous les acteurs de la discipline pour développer les sports mécaniques ».

Laïbi est également revenu sur le volet des jeunes talents, en mettant l’accent sur la formation qui sera la priorité pour préparer la relève.

« Je propose en outre d’organiser une rencontre nationale pour la révision des règlements de la fédération avec la collaboration du ministère de tutelle ».

Amine Laïbi, ancien pilote professionnel, a dirigé le club de Dély-Ibrahim (Alger), avant d’occuper, respectivement, les postes de vice-président et président de la Ligue d’Alger de sports mécaniques.

Les membres de l’Assemblée générale de la FASM avaient rejeté les bilans moral et financier de l’année 2019 du désormais ex-président Karim Benhamiche pour « mauvaise gestion et le peu d’activités sportives » organisées lors de son passage à la tête de l’instance.

Composition du bureau fédéral :

* Président : Amine Laïbi
* Membres : Messaoud Salem Tarek, Hadj Mohamed Zegrir, Mohamed Bensouissi, Youcef Rouabeh, Abdelkader Aït Hamouda, Abdelhadi Bekkar, Hamid Aït Ahmed.

* Suppléants : Salah Dada, Hassen Boulatika, Mohamed Khettal. (APS)