Suzuki lance la nouvelle génération de la Swift

84

Le constructeur japonais lance la nouvelle et quatrième génération de sa Suzuki Swift avec au menu un design plus moderne, un moteur à hybridation douce et une transmission intégrale en option.

Suzuki lance officiellement la quatrième génération de sa Swift. Le design de la citadine japonaise au 3,86 m de longueur évolue tout en gardant l’ADN de la marque à savoir capot court, pare-brise et lunette arrière très verticales et une face avant marquée par une grande calandre centrale et des phares verticaux aux dimensions généreuses. La signature lumineuse en L à l’avant est conservée tandis qu’à l’arrière, les feux arborent un motif en C orienté vers l’extérieur. A noter également la présence de la couleur noire sur les montants latéraux, les rétroviseurs extérieurs et le pavillon pour allonger visuellement la voiture.

Coté habitacle, la nouvelle Swift se distingue par un mobilier inédit s’articulant autour d’une planche de bord bicolore, du noir pour la partie supérieure, du gris clair pour les éléments inférieurs, tandis que les panneaux de portes reçoivent des inserts satinés avec des accents métalliques plus foncés. On retrouve également un tableau de bord numérique combiné à un écran central de 9 pouces qui surplombe des aérateurs et un petit panneau réservé aux commandes de la climatisation, via des boutons physiques. Coté technologie, la Swift se distingue par une connectivité sans fil à Apple CarPlay et Android Auto, ainsi que par une reconnaissance vocale dédiée aux fonctionnalités multimédias.

Sous le capot, la Suzuki Swift est proposée exclusivement avec une motorisation essence à hybridation douce, avec un bloc 3 cylindres atmosphérique essence de 1,2 l développant 81 ch et 110 Nm, doté d’une hybridation légère (en 12 V) qui assiste le moteur en phase d’accélération pour réduire un peu la la consommation et les émissions de CO2. A noter la présence de la technologie AllGrip Auto, qui redistribue la puissance et le couple vers les roues arrière dès qu’une perte d’adhérence du train avant est détectée.