Un nouveau géant des poids lourds en perspective

2067

Le numéro un européen de l’automobile, Volkswagen, veut étendre son hégémonie en créant un nouveau géant des véhicules poids lourds en annonçant ce lundi une offre sur son compatriote MAN. Le but de Volkswagen est d’englober Man et Scania pour former un nouveau leader des poids lourds

Depuis des années, le groupe Volkswagen a affiché sa volonté de compter dans ses rangs les constructeurs MAN et Scania en plus de ses propres camions pour former un nouveau géant mondial du segment des poids lourds. Volkswagen compte faire valoir le fait qu’il est actionnaire dans MAN et Scania.

Selon l’AFP, le directeur financier de Volkswagen Hans-Dieter Pötsch, a expliqué que des barrières juridiques stoppées les projets du groupe, mais depuis que Volkswagen a porté sa participation dans Man de 29.9% à 30.47%, il lui est maintenant imposé par la loi Allemande de lancer une offre sur la totalité du capital de MAN. Une fois ce dernier acquis, les contraintes juridiques de l’union tant souhaité par le groupe Volkswagen sauteraient de facto. De son coté, MAN est en totale concordance avec Volkswagen dans son offre, un communiqué du constructeur de poids lourds a indiqué que ‘’le groupe est convaincu lui aussi de la logique industrielle d’un rapprochement. »

Pour la suite, « que MAN rachète Scania ou Scania rachète MAN, il y a plusieurs options, et nous les gardons toutes ouvertes », a expliqué M. Pötsch. Pour rappel, Volkswagen détient 45,7% de Scania et MAN en possède 13,4%.