Un plan de circulation provisoire mis en place pour désengorger la ville de Médéa

3750

Un plan d’organisation "provisoire" de la circulation automobile au niveau de la ville de Médéa vient d’entrer en application en vue de fluidifier la circulation sur les principales voies d’accès au centre ville, notamment lors des heures de pointe, a-t-on appris jeudi auprès de la sûreté de wilaya.

Ce nouveau plan de circulation, mis en place momentanément pour désengorger  l’agglomération urbaine de Médéa, tend à assurer une meilleure fluidité de la  circulation automobile à l’intérieur de la ville et éviter les interminables  bouchons qui ont tendance à se produire durant les heures de pointe, a expliqué  Nabil Touaibia, chargé de la communication de la sûreté de wilaya.         

« Les dispositions prises à cet effet devraient permettre de réorganiser  l’accès des véhicules automobiles vers et à l’intérieur du centre ville de façon  à empêcher la formation des longues files d’attente à certaines heures de la  journée », a-t-il ajouté.         

Dans ce sens, il a indiqué que la circulation à l’intérieur du centre  ville se fera désormais à partir de trois nouveaux itinéraires établis par  les services de la sécurité routière, en collaboration avec ceux de la direction  locale du transport.         

Ainsi, une première déviation a été mise en place pour les automobilistes  venant des localités de l’Ouest de Médéa qui doivent emprunter, à la faveur  de ce plan, l’accès menant vers la route d’Alger au lieu de passer par le boulevard  de l’ALN qui relie d’habitude la partie Ouest et Est de la ville.         

La seconde déviation commence au niveau du pont Bouziane, sur la  route d’Alger, où un nouveau itinéraire est proposé aux les automobilistes  devant se rendre aux différents sièges administratifs situés au quartier Tniet-el-Hdjar,  notamment les sièges de la daïra, la Direction du logement et des équipements  publics (DLEP), la Caisse Nationale des Retraites (CNR) ou l’APC de Médéa.