Une montée en gamme soutenue

4047

La nouvelle Peugeot 308 exposée au dernier salon de l’automobile de Francfort était à l’épreuve des routes, en France dans la région Alsacienne où se sont déroulés les essais presse de cette nouvelle berline racée, épurée tournée vers le futur.

Peugeot lance un signal fort à travers sa nouvelle 308 qui faut-il le noter, décroche complètement avec sa devancière et comme une première pour la marque au Lion, elle garde le même numéro d’une génération à l’autre. Flirter avec le luxe est désormais le terrain de jeu du constructeur Français qui fait dans le « haut de gamme » sans exagération.

Fabriquée dans l’usine de Sochaux, berceau de la marque Peugeot, là où toutes les voitures de la série 300 ont été conçues estimées à hauteur de 12 millions d’unités depuis la création de l’usine dont 1.381.684 exemplaires de la 308 de première génération produites jusqu’en mai 2013 , la nouvelle génération qui évolue dans le segment « C » est l’un des modèles qui dessinera l’avenir de la marque, tout d’abord par son importance dans la gamme Peugeot mais aussi sur le segment dont elle fait partie estimé à 1/3 du marché de l’automobile en Europe. Racée, épurée et très agréable à conduire, la nouvelle lionne s’est déjà fixée un objectif, celui d’aller chercher une place sur le podium des ventes du segment C en Europe dominé par la fameuse Golf.

« La nouvelle Peugeot 308 dégage une personnalité affirmée, elle a été pensée sous quatre points fondamentaux à savoir : l’Efficience, le design, l’expérience de conduite et la qualité », nous dira M. Marc Bocqué, Responsable Presse & Relations Extérieurs Mondiales de Peugeot, lors de la présentation de la voiture en marge des essais dynamiques organisés dans la région Alsacienne. Conçue sur la nouvelle plateforme modulaire de PSA, EMP2 (Efficient Modular Platform 2), la nouvelle berline de Peugeot perd 140 kg de sa masse pour être le modèle le plus léger de sa catégorie.

Pour réussir son pari sur un marché en forte concurrence, la nouvelle Peugeot 308 s’offre un habitacle de haute facture se distinguant par la présence du i-Cockpit, inspiré du Concept Car SR1. Composé d’un volant compact inauguré sur 208, d’un combiné Tête Haute, d’une console centrale haute et d’un écran tactile de 9,7’’qui intègre à la fois les commandes de climatisation, de GPS, de la radio ainsi que les applications Internet Connect Apps. Le Peugeot i-Cockpit se veut une réelle innovation la démarquant nettement de la concurrence.

La nouvelle 308 profite de nouveaux trains roulant à masse réduite et d’un ESP de dernière génération exploitant un freinage généreusement dimensionné. Aussi, de nombreuses aides à la conduite technologiques renforcent encore cette voiture comme la surveillance d’Angle Mort, le Régulateur de Vitesse Actif, l’Alerte Risque de Collision et Freinage Automatique d’Urgence que nous avons testé avec succès.

L’offre mécanique de la nouvelle Peugeot 308 n’est pas en reste, puisqu’elle est composée de cinq motorisations essence et HDi avec des rendements écologiques maitrisés. Il est aussi annoncé l’arrivée dés 2014 du nouveau bloc 3-cylindres essence turbo (1.2 e-THP), des versions BlueHDi et des boîtes de vitesses automatiques à 6 rapports de nouvelle génération.

Pour la partie tarifs de commercialisation, il est annoncé un prix de départ de 17 800 euros pour la version 1.2 VTi 82ch Access.

Nous reviendrons avec de plus amples détails sur la 308 dans la rubrique essais.