Une nouvelle gamme euro 3 lancée

2483

Après une grandiose cérémonie de lancement de la nouvelle gamme de camions Renault Trucks en Europe (équipée de moteurs Euro 6) organisée en juin 2013, ses derniers arrivent en Algérie avec une motorisation Euro 3. La marque au losange a présenté sa gamme aux journalistes Algériens à Lyon lors d’un événement qui a regroupé exclusivement les plus grands clients des marchés nord Africains.

Les marchés Nord Africains (Algérie, Tunisie et Maroc) sont le centre d’intérêt de Renault Trucks qui a organisé une présentation grandeur nature de sa nouvelle gamme de camions lancée en juin dernier en Europe équipée d’une motorisation aux normes Euro 6 et qui sont déclinés aujourd’hui avec un moteur Euro 3. Le show orchestré par les équipes du constructeur (présentation, visite usine, test drive…) ont vu l’intervention de M. Bruno Blin, Président Renault Trucks, de M. Patrick Petitjean, Vice-président Afrique du Nord, M. Dominique Pollien, Sénior Vice Président Afrique et Moyen Orient et de M. Hervé Bertrand, Directeur du Design.

La filiale Algérienne de Renault Trucks est le leader incontesté du marché des camions « Européens » de plus de 16 tonnes avec une part avoisinant les 48% sur un marché qui enregistre prés de 4500 ventes par an. Lors de son intervention M. Petitjean ne cachait pas son optimisme sur l’avenir de la marque en Afrique plus particulièrement en Afrique du Nord notamment avec l’arrivée de la nouvelle gamme qui permettra à la marque de se développer d’avantage. « Nous sommes  heureux de présenter aujourd’hui la nouvelle gamme aux distributeurs, clients et journalistes Algériens. Les camions Renault proposés aujourd’hui aux clients Algériens sont plus performants, robustes, technologiques d’une grande capacité de charge, conçus pour développer le business de nos partenaires à travers une productivité accrue avec des coûts  de maintenance revus à la baisse », dira M. Petitjean. 

Lors d’un point de presse animé conjointement par M. Blin et M. Petitjean, en marge de la présentation de la nouvelle gamme de Renault Trucks, M. Petitjean dira que le marché Algérien reste très prometteur notamment avec le développement économique que connais le pays à travers les nombreux projets lancés par le gouvernement notamment dans le secteur des BTP. Il notera en outre le boom enregistré dans le secteur de la logistique de plus en plus structuré et dans la distribution urbaine. « Nous disposons d’un modèle très adapté à ce genre d’activité, le Maxity en l’occurrence, un camion de petit tonnage que nous proposons avec plusieurs offres de carrosseries destinées à répondre aux besoins de nos clients ». 

De son coté, M. Blin dira que le marché Algérien présente des similitudes avec celui de l’Europe, nous commercialisons les mêmes camions avec néanmoins une différence sur la partie motorisations adaptées aux exigences du marché local. Nous appliquons les même standards de production, nous proposons à nos clients des camions adaptés à leurs besoins avec des services innovants garantissant un développement serein des entreprises et un gain en termes de productivité et de chiffre d’affaire ».

Pour M. Petitjean, Renault Trucks Algérie continuera à se développer, l’objectif aujourd’hui est de dépasser les 50% de parts de marché en Algérie. Pour atteindre cet objectif, le conférencier indique que RTA s’appuiera sur la qualité de l’offre produits très étendue dont dispose la marque notamment les modèles de la nouvelle gamme « C, D et K » qui seront disponibles très bientôt en Algérie, l’efficacité des équipes qui composent RTA formés pour répondre pleinement aux besoins des clients et sur la performance du réseau de distribution de la marque composé de 15 agents. Ces derniers assurent pleinement les trois activités qui garantissent le bon fonctionnement d’une activité automobile à savoir « la vente, service après-vente et magasin pièces de rechange». Et sur ce chapitre, M. Petitjean espère atteindre les 20 points de ventes dans les mois à venir et se rapprocher encore plus de ses clients.

En réaction à une question sur les projets de Renault Trucks en Algérie notamment avec la nouvelle loi qui exige des concessionnaires automobiles d’investir dans le secteur à travers un projet industriel, M. Bruno Blin dira que le constructeur est dans l’attente d’éclaircissement sur la nature de l’investissement demandé par les pouvoirs publics. « Avant de se prononcer sur ce sujet et dire si notre investissement se fera sur la partie carrosserie ou unité de montage SKD / CKA…il est primordial pour nous de connaitre les détails et les exigences du législateur comme ça se fait dans les autres pays où nous sommes présents, afin d’apporter une réponse claire ».     

Renault Trucks qui est présente dans 100 pays avec 14 000 personnes à son actif, évolue sous la coupe du groupe AB Volvo, ce dernier a injecté pas moins de deux milliards d’Euros pour développer et moderniser la marque, dont 1 milliard 500 d’Euros réservés au développement de la nouvelle gamme Renault Trucks. En 2103, le constructeur a écoulé pas moins 43 000 unités.