Une unité de production de lubrifiants en préparation

2034

Lors d’un point de presse organisé aujourd’hui par Total Algérie à l’occasion de l’annonce du lancement imminent de l’opération Challenge « Startupper », son Directeur Général M. Bernard Carbo, annonce officiellement l’implantation d’une usine de production de lubrifiants Total, au niveau de la zone industrielle "Arzew" sise à la Wilaya d’Oran.

Selon le patron de la filiale de Total en Algérie, la première production sortira des chaines de l’usine dès le 1er trimestre 2017 avec une capacité initiale de 40 000 tonnes de produits lubrifiants. Une production qui sera en augmentation considérable puisque l’usine dispose d’une capacité de production de 120 000 tonnes au moment ou l’Algérie consomme 200 000 Tonnes par an.

M. Carbo dira que le projet est désormais ficelé, toute les études sont réceptionnées, une parcelle de terrain de 10 000 hectares a déjà été allouée pour le projet, il reste la phase du dépôt du dossier auprès de l’ANDI. Il est utile de signaler que l’usine sera construite par des Algériens, d’ailleurs des appels d’offres seront lancés dans un avenir proche.

« le marché Algérien est très porteur, on se place tout juste derrière l’entreprise nationale Naftal et nous comptons contribuer à la baisse d’importations des produits lubrifiants grâce à notre future unité de production. Notre projet s’inscrit dans la durée, nous allons offrir des produits de qualité garantis Total et nous comptons en seconde partie de l’activité, élargir notre business, à l’export, à partir de l’Algérie vers les pays voisins Africains ou nous sommes fortement présents », avait indiqué le DG de Total Algérie.

Des pompes à essence brindées Total

Par ailleurs, M. Bernard Carbo indique que Total Algérie explore un autre projet celui d’investir dans l’exploitation des pompes à essence.

« L’idée existe aujourd’hui mais néanmoins la priorité est donnée au projet industriel d’Arzew », dira le DG de Total Algérie.