Volkswagen lève le voile sur le nouveau Amarok

40

Le constructeur allemand lève officiellement le voile sur la nouvelle et deuxième génération de son Volkswagen Amarok. Cette dernière reprend la base technique du Ford Ranger, révélé cette année.

Volkswagen a lancé en 2010 son Pick-up Amarok avec derrière un succès planétaire avec plus de 830 000 unités vendues. Douze ans plus tard, le constructeur allemand va lancer la deuxième génération de ce pick-up, en s’alliant à Ford qui a lancé cette année la nouvelle génération de son célèbre Ranger.

Techniquement, le nouveau Amarok reprend donc la base technique du Ford Ranger, avec des dimensions revues à la hausse. En effet, l’Amarok mesure désormais 5,35 m de long soit 10 cm de plus que l’ancienne génération, et gagne 17 cm en empattement (3,27 m). Il devient ainsi plus agressif esthétiquement, notamment avec sa face avant comprenant un grand X, qui relie les phares et la calandre au bouclier, comprenant un gros sabot de protection.

Coté habitacle, l’Amarok adopte une planche de bord inédite, avec un écran central tactile au format portrait de 10 à 12 pouces intégré à la planche de bord. On retrouve également une seconde dalle de 8 à 12 pouces pour l’affichage des compteurs et informations de conduite.

Selon les marchés, l’Amarok sera proposé en simple cabine à deux portes ou double cabine à quatre portes. Ainsi, la profondeur de la benne varie entre 1,54 m et 2,30 m, avec une charge utile qui passe à 1 160 kg contre 935 kg sur l’ancienne génération, et dispose d’une capacité de remorquage de 3 500 kg selon la motorisation.

Sous le capot, on retrouve quatre moteurs diesel et un moteur essence allant de 150 à 300 ch. Tous les blocs sont associés d’officie au système de transmission intégrale 4Motion, avec quatre modes sélectionnables : tout-terrain par défaut, mode 4H pour la circulation sur des surfaces glissantes, mode 4L pour le tout-terrain à basse vitesse et mode 2H pour envoyer la puissance aux roues arrière seulement, afin de réduire la consommation notamment.