377 morts et 5.500 blessés dans 2.994 accidents survenus cet été

1873

377 personnes ont été tuées et 5.500 autres blessées dans 2.994 accidents de la route survenus durant la saison estivale 2014 à l'échelle nationale, a indiqué lundi le commandement de la Gendarmerie dans un communiqué.

Dans un bilan des activités effectuées au titre du plan « Delphine », le commandement de la Gendarmerie nationale a relevé que le plus grand nombre d’accidents de la route survenus cet été a été enregistré durant le mois d’août avec un taux de 39% du nombre global des accidents (2.994 accidents), précisant que « la responsabilité incombe, dans la majeure partie des cas, aux conducteurs ».

Les wilayas les plus concernées par ces accidents sont Alger (434 cas), Tipaza (272 cas), Boumerdès (260 cas), Oran (259 cas), Skikda (237 cas) et Bejaia (215 cas).

En outre, il a été enregistré durant la période du 1er juillet au 31 juillet 2014, qui a coïncidé avec le mois sacré du Ramadhan, 889 accidents de la circulation routière, soit 33% du nombre global des accidents enregistrés durant toute la saison estivale.

Ces sinistres ont causé la mort de 101 personnes et occasionné des blessures à 1.606 autres. Les causes des accidents sont généralement l’excès de vitesse (38%), le dépassement dangereux (14%), la manoeuvre dangereuse (9%), le non respect de la distance de sécurité (7%).

Relevant que tous les paramètres d’évaluation sont à « la baisse » par rapport aux saisons précédentes, le commandement estime que « les dispositifs préventifs conséquents déployés sur les routes, ont permis de diminuer le nombre d’accidents, de morts et de blessés, respectivement avec un taux de -11%,-04% et -14%. (APS)