A chaque cylindrée sa taxe

3609

Le journal officiel vient de publier les modalités d’application de la nouvelle taxe sur les véhicules. En effet, cette taxe s’applique sur tout nouveau véhicule neuf importé par particuliers ou achetés auprès des concessionnaires automobiles installés en Algérie. Les véhicules dotés d’une motorisation d’une cylindrée inférieure à 800 cm3 (0.8 l) seront taxés de 50 000 dinars alors que ceux équipés de moteurs dont la cylindrée dépasse les 2500 cm3 (2.5l) ils seront concernés par la taxe de 150 000 dinars.

D’autres pars, le journal officiel ajoute que les véhicules de tourisme et utilitaire roulant à l’essence seront soumis au barème suivant :

Les véhicules dont les cylindrées ne dépassant pas les 800 cm3 seront soumis à une taxe de 50 000 dinars.

Les véhicules dont les cylindrées sont comprises entre 800 cm3 et 1500 cm seront soumis à une taxe de 70.000 dinars.

Les véhicules dont les cylindrées sont situées entre 1500cm3 et 2000 cm3 seront soumis à une taxe de 80.000 dinars.

Les véhicules dont la cylindrée est comprise entre 2000 cm3 et 2500 cm3 seront soumis à une taxe de 90 000 dinars.

Les véhicules dont la cylindrée est supérieure à 2500 cm3 seront soumis à une taxe de 100 000 dinars.

Sur un autre chapitre, les véhicules roulants au diesel seront taxés selon le barème suivant :

Une taxe de 70.000 dinars pour les cylindrées inférieures à 1500 cm3.

Une taxe de 90 000 dinars pour les cylindrées comprises entre 1500 cm3 et 2000 cm3.

Une taxe de 100 000 dinars pour les véhicules de tourisme ou utilitaires dont la cylindrée est comprise entre 2000 cm3 et 2500 cm3.

Une taxe de 150 000 dinars pour les véhicules dont cylindrée est supérieure à 2500 cm3.