Accidents de la circulation: Noureddine Bedoui plaide pour la poursuite de l'action sur le terrain

4800

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a affirmé mardi, que les pertes humaines et matérielles "alarmantes" des accidents de la route" impliquent la poursuite de l'action sur terrain".

« En dépit du recul du  nombre d’accidents de la route durant les 5 premiers mois de 2018 », a écrit M. Bedoui sur sa page officielle Facebook, « les pertes humaines et matérielles restent alarmantes, impliquant la poursuite de l’action sur le terrain ».

Le facteur humain « demeure la principale cause de la majorité des accidents, notamment en raison de la vitesse excessive et du non-respect du code de la route », a indiqué le ministre, appelant tous les intervenants « à redoubler d’efforts en matière de sensibilisation aux accidents de la route ».

Il a mis l’accent, en outre, « sur la nécessité d’inclure le thème de la sécurité routière au sein des programmes scolaires ».

M. Bedoui a salué les dispositifs de sécurité et les éléments de la protection civile « pour le travail excellent effectué jour et nuit notamment au volet préventif, et leur intervention au niveau des autoroutes et des routes nationales ».

Le ministre de l’Intérieur a dressé le bilan des 5 premiers mois de l’année 2018 avec 9112 accidents de la route enregistrés contre 10206 en 2017 avec un recul de 10,72%, 1188 morts déplorés soit une baisse de 11,54% contre 1343 morts en 2017. Quant au nombre des blessés, il   s’élève à 12576 blessés soit un recul de 13,27% contre 14500 blessés en 2017. (APS)