Alger : fermeture d’axes routiers et déviation de la circulation automobile

78

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a annoncé jeudi la mise en place d’un dispositif spécial de circulation dans la capitale prévoyant la fermeture de certains axes routiers et la déviation de la circulation automobile sur d’autres du 1er au 6 juillet, et ce, en prévision des festivités marquant la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance.

« Conformément aux dispositions des arrêtés du wali d’Alger portant fermeture de certains axes routiers et déviation de la circulation automobile (véhicules et motos) du 1er juillet à minuit jusqu’au 6 juillet à minuit, un dispositif spécial a été mis en place pour faciliter la circulation dans la capitale », a précisé un communiqué de la DGSN.

Ce dispositif prévoit la fermeture de la rocade nord (RN 11) dans les deux sens entre le point de jonction des rocades Sud et Nord (Pont Cosider – Dar El-Beida) et la station de dessalement d’El-Hamma (Belouizdad), ainsi que de tous les accès menant à ce tronçon sur 16 km.

Le dispositif prévoit également une déviation de la circulation sur l’axe routier vers Alger de l’autoroute Est-Ouest vers la rocade sud Dar El-Beida-Ben Aknoun. Les automobilistes se dirigeant vers Alger-centre à partir de l’Est de la capitale seront déviés vers la RN 5 via l’échangeur d’El-Harrach, puis la RN 8 menant vers Hussein Dey avant de rejoindre la rocade sud.

Une déviation de la circulation est également prévue sur l’axe routier d’Alger-centre vers l’Est de la capitale vers l’Avenue de l’ALN via l’échangeur Aïssat-Idir menant vers la Place du 1er Mai.

Les automobilistes se dirigeant vers Alger Centre à travers la rocade sud Ben Aknoun-Dar El-Beida devront emprunter l’échangeur menant à Hussein Dey et Bachdjerrah (vers le tunnel d’Oued Ouchayah).

Toute actualisation ou modification de ce dispositif spécial sera communiquée en temps voulu, a ajouté le communiqué.

Les numéros 15-48 et 17 et les plateformes numériques de la DGSN restent à la disposition des citoyens.