Automobile : le ministère de l’industrie entre en négociations avec les constructeurs mondiaux

76

Dans le but d’apporter du nouveau au marché automobile national, le ministère de l’industrie affirme que l’Algérie a entamé des négociations avec les géants constructeurs de voitures mondiaux.

Le ministère algérien de l’industrie vient d’annoncer l’entrée en négociations avec les principaux constructeurs automobiles mondiaux, pour faire face et régler le problème de la disponibilité des véhicules qui deviennent de plus en plus chers sur le territoire national. C’est en tout cas ce qu’affirme le quotidien Echorouk.

L’état algérien a ainsi invité certaines marques mondiales pour apporter leur expérience et leur technologie en Algérie, et a coordonné également avec les concessionnaires locaux, pour les préparer à la signature d’éventuels partenariats.

Il s’agit d’une initiative qui se présente comme une bonne idée malgré que le cahier des charges régissant l’activité de l’importation des voitures n’a pas été encore émis. En effet, le département ministériel concerné mise sur cette mesure pour limiter voir casser la tendance des hausses des prix.