Algérie : les concessionnaires automobiles tirent la sonnette d’alarme sur le manque de la pièce de rechange

206

Face à la situation de crise dans le secteur automobile que subit le marché algérien depuis plusieurs années, le groupement des concessionnaires automobiles algériens, monte au créneau pour alerter sur le manque significatif de la pièce détachée d’origine sur le marché national.

Alors que la situation des importations des voitures neuves en Algérie pourrait s’améliorer dans les prochaines semaines, le marché de la pièce de rechange d’origine connait toujours une pénurie. C’est dans ce contexte qu’un membre du groupement des concessionnaires automobiles algériens a déclaré au quotidien Elchorouk, que les concessionnaires sont incapables de satisfaire le besoin des clients algériens en pièces détachées d’origine. 

Une partie de ces concessionnaires ont notamment interpeller le Président de la République sur ce sujet, l’appelant à intervenir pour régler ce problème, précisant que cela peut nuire à la sécurité des usagers. Face à cette pénurie, plusieurs concessionnaires ont dû cesser leurs activités obligeant les conducteurs algériens à se tourner vers le marché parallèle, un marché qui ne garantit pas l’authenticité de la pièce détachée.

L’intervenant, a également précisé que la majorité des opérateurs qui ne peuvent plus importer de véhicules étaient liés aux constructeurs par des contrats d’exclusivité, et que par cet arrêt, ces derniers ne garantissent plus la disponibilité des pièces de rechange pour les concessionnaires algériens.