Apple Car : Un employé risque 10 ans de prison pour espionnage industriel

39

Xiaolang Zhang, ancien employé de la marque à la pomme ayant travaillé sur le projet de l’Apple Car a plaidé coupable d’espionnage industriel et risque aujourd’hui jusqu’à 250 000 euros d’amende et 10 ans de prison.

L’Apple Car, projet de voiture électrique 100 % autonome du fabricant de smartphones, n’a pas gardé beaucoup de secrets à son sujet. En effet, plusieurs fuites et rapports ont confirmé l’existence de cette voiture.  

Hormis, les employés qui ont fuité des informations auprès de différents leakers, Xiaolang Zhang s’est fait arrêter pour espionnage industriel. En effet, ce dernier a profité d’un congé paternité en 2018 pour voyager en Chine, et à son retour il a pris la décision de démissionner de la firme à la pomme.

Il a expliqué sa démission par son envie de travailler pour Xmotors, entreprise Majeure chinoise dans le secteur automobile électrique. Des soupçons à son encontre ont ainsi grandi. Après une enquête, Apple a découvert que cet employé a profité de son accès à la base de données pour télécharger les documents concernant l’Apple Car. Xiaolang Zhang a été arrêté à l’aéroport alors qu’il comptait se rendre en Chine.

Xiaolang Zhang, a finalement plaidé ce 22 aout 2022 coupable d’espionnage industriel devant le tribunal de San José aux Etats-Unis, et risque jusqu’à 10 ans de prison et 250 000 euros d’amende.