Industrie automobile : 16 licences attribuées pour la fabrication de pièce de rechange

338

Le ministre algérien de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, a annoncé jeudi dernier au sénat, l’attribution de 16 licences à des opérateurs dans le domaine de la fabrication de pièces détachées automobiles.

Avec la relance du secteur automobile en Algérie, le marché connaîtra également l’émergence de plusieurs sous-traitants diversifiés dans le domaine automobile. Dans cette optique, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun vient de déclarer au Sénat que 16 opérateurs dans le domaine de pièces détachées automobiles viennent d’obtenir des licences.

Ces licences devront, permettre à ces opérateurs de débuter la mise en place de leurs usines, dans des délais définis. Ces usines feront parties du tissu industriel automobile dont le gouvernement algérien souhaite mettre en place, et rejoindront ainsi les usines de fabrication de voitures.  

A cet effet, le ministre Ali Aoun, fera part du démarrage ce mois de décembre, de l’usine du groupe Stellantis qui produira les véhicules de marque Fiat dans la Wilaya d’Oran, conformément aux exigences du cahier des charges. Concernant justement le volet des usines de voitures, le ministre a déclaré que, les usines ayant obtenu les accréditations devront entrer en production dès 2024.