Automobile Algérie : le ministre de l’industrie évoque des dispositions du cahier des charges

86

Le ministre algérien de l’industrie, Ahmed Zeghdar, a fait quelques annonce le jeudi 17 novembre 2022, concernant certaines dispositions du cahier des charges régissant l’activité de constructeurs et concessionnaires automobiles en Algérie.

Le secteur automobile en Algérie, s’apprête à se relancer avec les nombreuses annonces qui sont faites récemment. Concernant l’activité de constructeurs et concessionnaires automobiles, le cahier des charges régissant ces activités était des plus attendus, et a été publié à date comme ordonné par le président de la république Abdelmadjid Teboune.

Dans cet optique, le ministre de l’industrie Ahmed Zeghdar, a évoqué certaines dispositions de ce cahier des charges. Selon lui, le taux d’intégration des usines de montage sera de 10 % au démarrage, puis atteindra 20 % après la quatrième année, et devrait atteindre 30 % après la cinquième année.

Le ministre a également ajouté que l’année 2023 sera celle du lancement effectif de l’industrie mécanique en Algérie, avec toutes les facilitations et droits expliqués dans le cahier des charges. Le cahier des charges permettra de promouvoir l’industrie automobile, selon les propos du ministre.