Automobile: pas de quotas pour les importations de véhicules neufs

227

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, vient d’indiquer que l’autorisation d’importation de véhicules neufs par les concessionnaires suspendue depuis 6 ans inscrite dans le projet de loi de finances Complémentaire 2020 ne contiendra pas une limitation de quotas.

La décision de rétablir l’importation de véhicules neufs, si elle se confirme ne sera pas tributaire de quotas ou d’un plafond d’importations selon le ministre des Finances, ce qui évitera une distribution suspecte de quotas. Aussi, il est clair que le gouvernement espère compter sur les droits de douane et les taxes sur la vente de véhicules neufs pour renflouer les caisses de l’état, dans une période ou le pays traverse une crise financière aigue.

En effet, le gouvernement à déjà annoncé une batterie de taxes sur les importations des véhicules neufs qui varient de 100 000 DA à 2 000 000 dinars. Ces dernières seront prélevées en fonction de la cylindrée et au type de carburant du véhicule.

Ainsi, selon la cylindrée et le type du moteur (essence ou diesel), vous trouverez ICI les détails des taxes fixées par le gouvernement.