Carlos Ghosn de nouveau arrêté au Japon

340

A peine un mois depuis sa libération l’ex patron de Renault et de Nissan vient d’être remis en garde à vue par l’équipe du procureur du Tokyo qui l’a interpellé chez lui. Le franco libanais dénonce une arrestation révoltante et fait appel au gouvernement français pour le défendre.

Encore un rebondissement dans l’affaire Carlos Ghosn, le désormais ex PDG de Renault et Nissan, vient d’être de nouveau interpellé par le procureur et son équipe dans l’appartement qu’il loue depuis sa libération sous caution en début de mois de mars. 

Cette arrestation intervient suite à de nouveaux soupçons de malversations financières. Les enquêteurs du bureau des procureurs se sont donc rendus ce matin très tôt à l’immeuble ou habite l’ex Patron de Renault et sont sortis une heure après à bord d’un véhicule en compagnie de Carlos Ghosn. Le parquet justifie cette nouvelle arrestation par un risque de destruction des preuves.