Contrôle technique automobile : les véhicules immatriculés en 2022 visés dès janvier 2024

142

Les propriétaires de véhicules particuliers immatriculés en 2022 sont tenus de les présenter au contrôle technique périodique à compter du 2 janvier prochain, au niveau des agences de contrôle agréées par le ministère des Transports, réparties sur l’ensemble du territoire national, a indiqué un communiqué de l’Etablissement national de contrôle technique automobile (ENACTA).

« L’ENACTA informe l’ensemble des propriétaires de véhicules particuliers immatriculés en 2022 et mis en circulation depuis deux (2) ans qu’ils sont tenus de présenter leurs véhicules au contrôle technique périodique auprès des agences de contrôle agréées par le ministère des Transports, réparties sur l’ensemble du territoire national, à compter du 2 janvier 2024 », précise le communiqué.

La même source a ajouté que le contrôle technique périodique doit être effectué selon la date d’immatriculations de ces véhicules portées sur leur carte grise.

A titre d’exemple, « le véhicule dont la carte grise a été délivrée le 2 janvier 2022 est concerné par le contrôle technique périodique avant le 2 janvier 2024, et celle délivrée le 1er février 2022 doit être présenté au contrôle technique avant le 1er février 2024 », explique l’ENACTA.

A ce propos, les propriétaires de véhicules concernés sont tenus de respecter « la procédure de présenter leurs véhicules au niveau des agences de contrôle technique automobile agréées dans les délais impartis », ajoute la même source.