Automobile : Toyota au cœur d’un scandale mondial via sa filiale Daihatsu

98

L’industrie automobile mondiale connait un nouveau énorme scandale qui touche cette fois ci le géant japonais Toyota précisément sa filiale Daihatsu. Cette dernière a reconnu avoir manipulé des procédures de certification pour valider certains tests de sécurité.

Après le scandale du dieselgate qui a lourdement impacté le groupe Volkswagen, l’industrie automobile mondiale est de nouveau secouée par un énorme scandale qui concerne cette fois ci le groupe Toyota.

En effet, l’alerte a été donnée lorsque des irrégularités ont été détectées au sein de Daihatsu spécialisée dans la production de mini-véhicules (key cars). La filiale de Toyota a admis avoir manipulé des procédures de certification pour obtenir des validations de sécurité, ce qui a entraîné la mise en place d’une commission d’enquête indépendante.

Le résultat a été sans appel le DG de Daihatsu a révélé pas moins de 174 irrégularités réparties dans 25 catégories de tests depuis 1989, touchant plusieurs modèles de voitures y compris celles de Toyota, Mazda et Subaru. À l’heure actuelle, les autorités japonaises ont lancé une inspection rigoureuse au siège de Daihatsu, entraînant la suspension des livraisons de tous ses véhicules en production.