Démission du Président de Mitsubishi

1290

Dans la tourmente du pire scandale de l’histoire du constructeur japonais, le PDG de Mitsubishi, Tetsuro Aikawa devrait démissionner selon beaucoup de médias japonais dans les prochains jours voir heures. Ce dernier avait reconnu une falsification des testes remontant à l’année 1991.

L’homme aux commandes de Mitsubishi a, selon de réputés médias japonais, assumé ses responsabilités et a endossé sa part de culpabilité en reconnaissant sa faute et va démissionner dans les prochains jours. Il sera remplacé par Osamu Masuko, président du conseil d’administration temporairement jusqu’à la prise de contrôle totale de Nissan qui rappelons le est devenue actionnaire majoritaire de la firme japonaise. 

On ne sait pas encore si Tetsuro Aikawa s’est sacrifié par son plein gré ou bien invité à démissionner, il devient donc le bouc émissaire sur le scandale de tricherie et de falsification des tests qui rendent vulnérable la marque japonaise. Cette démission devrait préserver le sauvetage de la marque par Nissan.

Enfin, Mitsubishi devra dans les prochains jours présenter un rapport détaillé sur les tests d’émissions devant les autorités locales entre le ministère de l’industrie et les enquêteurs en charge de la gestion de l’enquête ouverte.