Du style et du charme

6838

Les nouveaux modèles de Citroën n’ont rien à voir avec la gamme d’il y a une dizaine d’années. Avec les nouvelles orientations stylistiques de la marque et l’esprit créatif de ses designers, les voitures aux ‘’deux chevrons’’ ne laissent personne indifférent par leur qualité de finitions et la robustesse des motorisations qui ont fait (et font toujours) leurs preuves là où elles sont commercialisées.

Marquant un retour en fanfare sur la scène automobile mondiale, Citroën a fait fort en commercialisant son « opus » artistique, la nouvelle DS3 qui s’inscrira comme le coup de starter d’une gamme magnétiseuse à l’image des DS4 et DS5. Avec la DS3, dont les lettres DS signifient pour Citroën « Distinctive Series » (Séries Distinctives), la marque chère à André Citroën travaille continuellement sur les caractéristiques techniques et stylistiques pour sortir du lot. Basée sur la plate forme de la nouvelle C3, la DS3 (disponible depuis quelques mois sur le marché algérien) signe déjà ses premiers succès commerciaux en Europe.  
Exclusivement fabriquée en France, la Citroën DS3 surprend par sa force de séduction, elle qui n’a pas laissé les passants indifférents. Curieux, ils n’ont pas cessé de poser des questions sur son origine, son prix et sa motorisation. Son look original reste le sujet le plus prisé de ceux qui nous ont approchés lors de nos essais.
  
Design et créativité
Avant que la marque ne finalise son projet DS3, elle a choisit trois mots clés qui symbolisent d’une façon profonde son produit : Surprise, Séduction et Dynamisme. Le résultat : une silhouette à la fois musclée et sensuelle, compacte et dynamique, nuancée par des pièces d’accastillage chromées raffinées. Pour mettre au point un tel design, les architectes de Citroën DS3 ont bien fait vibrer leurs neurones en reflétant leur créativité à travers son look. Avec 3,95 m de long et 1,71 m de large, les cotes extérieures de la DS3 la situent d’emblée parmi les véhicules les plus compacts de son segment. Quant à sa hauteur de 1,46 m, elle lui confère une silhouette résolument dynamique. 
Sa face avant dynamique est flanquée des écopes latérales à LED sous ses ailes musclées, lui confèrent un aspect de baroudeuse. Son montant central s’interrompt avant de rejoindre le toit à la manière d’un aileron de requin. Contrairement à la face avant, l’arrière de la « Déesse » ne nous a pas trop « emballés », en réalité elle fait un peu un break retouché. 
Ebahis par son architecture externe, nous étions excités à l’idée de constater de près son ‘’cockpit’’. En ouvrant la portière avant, son intérieur respire la qualité grâce à sa finition haute couture et les matériaux utilisés pour lui procurer un style à mi chemin entre l’originalité et la sportivité. Ses sièges sport et la planche de bord bien songée qui s’étire en largeur, font écho au toit flottant, exprimant la fluidité. Comme à l’extérieur, l’intérieur est élégant.  
Le poste de conduite fait ressortir un combiné à 3 cadrans coniques, un volant de petit diamètre et les sièges bas et enveloppants qui confèrent à l’ensemble un caractère résolument sportif. Aussi, les garnissages bénéficient d’un traitement valorisant notamment avec le cuir finement surpiqué qui vient couronner une offre de tissus raffinée et moderne. Il est à mettre en avant aussi la présence de chrome sur certains éléments comme c’est le cas du monogramme DS du volant ou encore des cerclages de push.  

L’habitabilité
De l’extérieur, la DS3 nous met dans le doute en pensant que son habitacle est exigu et pourra certainement ne pas suffire pour accueillir les passagers arrière. Mais nous nous sommes trompés. A notre stupéfaction, la Citroën DS3 offre 5 véritables places et, pour chacune d’elles, un espace à bord digne d’une petite berline. L’espace aux jambes est généreux aux places avant – grâce à l’architecture de la planche de bord « surélevée » – comme aux places arrière – grâce aux sièges avant minces. Les mensurations du coffre sont portées à 285 l, le volume de coffre est le plus vaste de la catégorie.

Des équipements plein les yeux
Puisque le concessionnaire ne propose qu’une seule version en motorisation essence, le 95 VTi, la finition destinée au marché algérien est dotée, de série, de jantes en alliage de 17 pouces, feux de jour à LED, ordinateur de bord, régulateur de vitesse, vitres et rétroviseurs électriques, antibrouillards, radio CD MP3, prise auxiliaire, climatisation automatique monozone, une direction assistée à assistance variable, radar de recul arrière et des airbags latéraux et frontaux.  

Sous le capot
Pour le marché algérien, Saida Citroën commercialise la DS3 avec une seule motorisation pour le moment, à savoir le bloc essence 1.4 ess VTi développant une puissance de 95 ch à 6000 tr/mn pour un couple maxi de 135 Nm à 4000 tr/mn. Ce bloc est couplé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports.
Le moteur (moyen par sa puissance) de la DS3 nous plonge directement dans la réalité à savoir que le véhicule n’est pas sportif contrairement à son aspect. Avec un moteur pareil, la compacte ne peut pas pousser le bouchon très loin sur autoroute. C’est à partir de la troisième qu’on peut sentir, un petit peu, le ronronnement du modèle aux deux chevrons. La DS3 moderne et dynamique est aussi une référence de confort sur la route.      

Une tenue de route typiquement sécurisante
Sur la route, nous avons vu un sentiment de sécurité nous envahir vu les équipements de sécurité qu’offre la DS3. Cette compacte est riche en équipements à l’image du système de freinage particulièrement sûr. L’on y trouve aussi l’ESP, l’ABS, le répartiteur électronique de freinage (REF) et l’aide au freinage d’urgence (AFU) qui constituent de série une panoplie d’équipements d’aide au freinage. 
Circulant dans les rues de la capitale, nous avons apprécié la direction à assistance variable précise qui nous met sur « le droit chemin », même en lâchant le volant le véhicule reste droit ce qui nous laisse dire que sa tenue de route et sans reproche. Les suspensions de la DS3 restent assez fermes.
   
Pour Conclure
Avec son charme, sa qualité de conception et sa sûreté de fonctionnement, la Citroën DS3 aura son mot à dire sur le marché algérien. Il faudra tout de même réfléchir à renforcer la gamme DS3 par des motorisations plus puissantes à l’image du HDI de 110 ch et du 1.6 essence THP de 150 ch, disponibles dans la gamme de la marque concurrente du groupe PSA.
Sur le catalogue de Saida Citroën, la DS3 est proposée à 1.970.000 DA auquel il faut ajouter la taxe VN de 70.000 DA.