Fabrication de camions et tracteurs : l’Algérie table sur la sous-traitance pour augmenter le taux d’intégration

94

Le ministère de l’Industrie a organisé, dimanche à Alger, une rencontre regroupant les opérateurs économiques activant dans la filière « Montage et Fabrication de camions et tracteurs », où l’accent a été mis sur la nécessité de développer les réseaux de sous-traitance en la matière pour augmenter le taux d’intégration.

Présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Industrie, Salah Belbrik, en présence d’une trentaine d’opérateurs économiques dont des fabricants, des sous-traitants et des représentants de la Bourse algérienne de sous-traitance et de partenariat (BASTP), la rencontre vise à « promouvoir cette activité et assoir une industrie nationale de camions et tracteurs et ne pas se limiter au montage », a précisé un communiqué du ministère.

Rappelant l’importance de cette filière pour le développement de l’industrie mécanique, M. Belbrik a insisté sur « le recours aux entreprises de sous-traitance existante et le développement d’un réseau de sous-traitance autour de cette industrie pour la fabrication d’un plus grand nombre d’intrants au niveau local, ce qui permettra d’atteindre les taux d’intégration nécessaires au développement de cette filière », a ajouté le ministère.

La rencontre a permis de mettre la lumière sur les problèmes entravant le développement de cette industrie en vue de les débattre et d’en trouver des solutions, tout en organisant la filière sous forme de « cluster » professionnel pour réaliser les objectifs escomptés, a conclu le communiqué. (APS)