Golf VI perpétue la légende

24196

« Je suis une légende » et nous sommes là pour le confirmer. L’on accède à un statut par de hautes qualités ou à l’usure, la Golf VI combine bien les deux, les qualités et l’usure, elle qui a vu le jour en 1974. En Algérie, la Volkswagen Golf est synonyme de qualité et de force de caractère notamment après l’introduction de la quatrième et cinquième génération. Au fil des années elle est devenue une légende à part entière, un rêve pour des centaines de milliers d’amoureux des mécaniques fiables et des bonnes caisses. L’arrivée de la Golf, sixième du nom n’a fera qu’enflammer les envies des uns et des autres. (Par Hamid A)

Après que Volkswagen ai dévoilé sa nouvelle berline au mondial de Paris, le groupe automobile Sovac n’a pas trop tardé pour la lancer en Algérie. Aujourd’hui, la Golf, sixième du nom, atterrit dans nos contrées avec sa silhouette légèrement remodelée. Le constructeur Allemand a vraisemblablement préféré mettre en avant, à travers son look, le « conservatisme stylistique » sans toutefois omettre d’apporter des modifications apparentes avec une qualité de finition irréprochable, bien connue au constructeur Allemand.

Distributeur exclusif de Volkswagen, Audi, Seat et Skoda en Algérie, Sovac a organisé la semaine dernière, en l’espace de deux jours, une charmante escapade vers la belle région
montagneuse de Tikjda à bord de sa nouvelle berline. Dans une région bien enneigée qui étale des paysages de rêve, les journalistes ont trouvé là un terrain idéal pour essayer ce bijou qui nous vient directement de Wolfsburg en Allemagne. Le coup d’envoi a été donné du show room de la marque située aux grands vents. Après quelques kilomètres de roulage où nous avons essuyé les regards de nombreux automobilistes admirant la nouvelle ligne de la nouvelle Golf VI, nous avons rejoint la sortie d’Alger, là où circulation était plutôt fluide, dès lors c’était au tour des belles accélérations où nous avons taquiné le bloc essence qui équipe cette berline, le 1.6l essence de 102 ch.

Pour Volkswagen, la sixième génération de cette berline compacte est la meilleure Golf de tout les temps de part son style qui fait d’elle une icône parmi la concurrence. La poupe de la Golf VI s’affiche donc avec de nouveaux optiques tirant légèrement vers le bas. La calandre souple et fine est centrée par le fameux logo VW toujours plus démonstratif. Vue latérale, la Golf sixième du nom ne connaît pas des changements profonds, elle affiche par ailleurs de nouvelles poignées de portes d’une emprise meilleure. Plus ferme, leur aspect est de meilleures valeur. Notons aussi l’installation de nouveaux rétroviseurs, plus esthétiques, qui procurent des caractéristiques aérodynamiques nettement meilleures. L’arrière du véhicule bénéficie par ailleurs de nouveaux feux au design complètement différent de la précédente version.

La nouvelle Golf VI garde le même gabarit que sa devancière si ce n’est les quelques millimètres de différence. Cette berline mesure 4,199 mètres de long (cinq millimètres de moins que la cinquième génération). La largeur a été augmentée de 20 millimètres atteignant 1,779 mètres tandis que pour la hauteur, la nouvelle génération de la Golf conserve les 1,479 mètres de sa devancière.

L’habitacle à lui aussi été modifié et étoffé avec un tableau de bord complètement redessiné. Dans un souci apparent d’apporter un maximum de confort, les concepteurs de cet habitacle ont nettement misé sur l’utilisation de matériaux de qualité, avec un assemblage lui aussi, parfait. Il affiche sciemment une géométrie nette et bien ordonnée à obtenir une manipulation univoque et une haute élégance continuelle. Les instruments de bord sont faciles à manipuler, notamment la commande de la climatisation automatique (climatronic), les lèves vitres électriques à présent entreposés plus en avant et donc de façon plus accessible dans les revêtements des portes. La disposition des éléments sur la console centrale sont étudiés de façon à ce que le conducteur et le passager puissent accéder facilement aux différents boutons. Le système audio est quand à lui logé au dessous des bouches d’aération. Tandis que pour les boutons qui permettent la mise en arrêt ou en action des systèmes comme l’ESP et le « Park Assist », on les retrouve juste devant le levier de vitesse.

L’ambiance à bord était agréable. Les passagers des places arrières auront eux aussi à apprécier l’ambiance à bord, trois personnes de 1,85 m peuvent prendre place tranquillement et apprécier les beaux paysages de la région.

Avec des accélérations soutenues à vitres fermées, nous avons tout de suite remarqué un silence agréable, le constructeur est allé dans la recherche au niveau sonore de réduction de tous les bruits avec l’utilisation d’un pare-brise à multicouches et la mise en place d’une nouvelle conception des joints de portes et de glissières de vitres, qui réduisent les bruits de conduite. Les supports moteur ont eux aussi subi des modifications allant dans le sens de la stabilité du bloc et de la retenu des vibrations du moteur.

Sur le point de la sécurité, Golf VI est livrée de série avec un équipement de sécurité absolument riche. Du point de vue de la sécurité passive, ont y trouve une carrosserie renforcée et perfectionnée, dix airbags de série équipent le véhicule et pour la première fois sur ce véhicule, un airbag pour les genoux y est intégré du coté du conducteur. Par ailleurs, Volkswagen vient d’équiper sa première voiture d’une détection automatique d’attache de ceinture. En outre, la Golf dispose d’un nouveau concept de capteurs de détection d’intensité de collision et de déclenchement des airbags.

Conduire la Golf VI fut un réel plaisir, d’autant plus que le sentiment d’être dans un véhicule sûr et confortable se faisait ressentir à chaque kilomètre parcouru. Le constructeur Allemand a introduit pour la première fois sur une Golf, la « régulation adaptative de châssis DCC » qui réagit en permanence sur la chaussés et à la situation de conduite et modifie en conséquence les caractéristiques de l’amortissement afin de permettre une amélioration significative du confort à bord. De plus, la gamme Golf se voit équipée (c’est aussi une première) du « réglage automatique de la distance ACC », qui permet à cette berline, lors de son activation, de freiner et d’accélérer automatiquement, cette maniabilité permet au conducteur de sélectionner une plage de vitesse située entre 30 et 210 Km.

Notons par ailleurs que Golf sixième génération est équipée du système d’assistance au rangement « Park Assist » et la caméra de recul « Read Assist ». La liste est finalement complétée par la présence d’une autre génération d’ESP régissant finement y compris en assistance au contre-braquage et stabilisateur de remorque.

Coté motorisation et tarifs, Sovac propose un seul moteur essence pour l’instant, le 1.6l 102 ch et annonce pour le deuxième semestre de l’année 2009 l’arrivée de la motorisation diesel. La Golf VI est donc disponible en Algérie sous trois finitions : La Trendline au prix de 1 599 000 dinars TTC, la finition Conforline à un tarif de 1 819 000 dinars, et enfin, la Golf VI Carat, est cédée au prix de 2 099 000 dinars TTC.