Industrie automobile : Deux constructeurs affichent leur intérêt

142

Lors d’une déclaration à la radio nationale, le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali, a indiqué que deux constructeurs automobiles d’Asie et d’Europe ont exprimé leur intérêt pour investir dans le domaine de l’industrie automobile.

Avant même la validation des nouveaux statuts juridiques devant organiser l’industrie automobile en Algérie, des constructeurs automobiles viennent d’afficher leur volonté de mettre sur pied une usine automobile en Algérie, selon le ministre de l’industrie qui a indiqué dans sa déclaration que les nouveaux textes réglementaires et législatifs ne seront pas sujets à changement car ils ne servent pas les intérêts de parties spécifiques, mais servent plutôt l’économie nationale de manière transparente et claire.

Sur un autre chapitre, M.Aït Ali a confirmé que les incitations douanières dont pourront bénéficier les investisseurs seraient mesurées sur la base de la valeur ajoutée réelle qu’apporte le projet d’investissement. Le ministre a déclaré que le nouveau cahier des charges de fabrication de véhicules définira une véritable industrie mécanique en Algérie.