Industrie automobile: le cahier des charges promulgué avant le 22 juillet

104

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a ordonné la promulgation, avant le 22 juillet en cours, des cahiers des charges relatifs à l’industrie automobile, à l’électroménager et aux pièces détachées ainsi qu’à l’importation des véhicules et d’usines usagées.

Intervenant lors du conseil des ministres qu’il a présidé dimanche, M. Tebboune « a instruit le ministre de l’industrie à l’effet de libérer les cahiers des charges avant le 22 juillet, concernant le secteur de la construction automobile, la production d’électroménagers, la production de pièces détachées, l’importation de véhicules neufs et l’importation d’usines usagées », a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Dans ce sens, le Président a souligné que le cahier des charges relatif à l’importation des véhicules neufs doit intervenir « obligatoirement » avec la mise en place d’un réseau de service après-vente au niveau de tout le territoire national, géré par des professionnels du secteur.

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali Braham, avait expliqué récemment que le cahier des charges fixant les conditions et modalités d’exercice des activités de concessionnaires de véhicules neufs, exigera, outre la possession des capacités nécessaires pour exercer cette activité notamment en matière de showrooms, d’ateliers de services après-vente et du personnel qualifié, d’avoir au préalable une commande du client avant de lancer l’opération d’importation.

Quant au nouveau cahier de charges relatif à l’activité de production de véhicules, il aura pour objectif principal d’asseoir une véritable industrie mécanique en Algérie, en exigeant un niveau minimum d’intégration de composantes locales de 30% ainsi que la fabrication de la carrosserie localement, selon le ministre.