La Classe GLA et la nouvelle Classe C ne sont pas garanties

2198

Le distributeur Algérien de la marque Mercedes-Benz s'insurge contre l'importation et la commercialisation de deux modèles Mercedes par un revendeur multimarques local. Le communiqué de GMS (German Motors Service) met en garde le public Algérien sur les dangers liés aux motorisations non conformes qui ne supporteraient pas de fonctionner avec le carburant disponible en Algérie.

Suite à l’importation de deux modèles Mercedes-Benz par un revendeur multimarques local, le distributeur officiel de la marque Allemande (GMS), vient de publier un communiqué dans lequel il s’insurge contre ce revendeur mais surtout pour avertir le public Algérien des dangers liés aux motorisations non conformes au carburant local.

Ainsi, la Classe GLA et la nouvelle Classe C de Mercedes sont disponibles hors réseau officiel de la marque.  »Nous sommes certains que la plupart d’entre vous n’ignorez pas que GMS, en tant que distributeur officiel de Mercedes-Benz en Algérie, est le seul habilité à importer des véhicules « libérés » et autorisés par la maison mère DAIMLER AG » stipule le communiqué qui assure que des motorisations adaptées équipent l’ensemble de la gamme Allemande disponible officiellement sur le marché Algérien.

Ainsi, et selon la même source, le revendeur multimarques en question commercialise la Classe GLA et la nouvelle Classe C dotées de moteurs CDI et BlueTEC aux normes Euro 6 dotés de filtres à particules.  »Ces véhicules auront d’importants dommages et risquent même d’être dangereux pour leurs utilisateurs. Ces dommages ne sont pas couverts par la garantie contractuelle du constructeur et leurs frais, incomberont aux seuls clients, qui devront payer une lourde facture » lit-on clairement dans le communiqué de GMS.

Pour sa part, GMS explique que ses deux modèles seront ultérieurement lancés en Algérie  »dès que les motorisations adéquates seront disponibles ».

 »Le consommateur algérien doit être avisé que ces véhicules dotés de motorisations avec filtre à particules, sont strictement interdits par le constructeur à destination de notre territoire et leur commercialisation ne devrait pas être autorisée dans notre pays. Le consommateur doit être protégé car ces véhicules sont vendus sans garantie » conclut le communiqué de GMS.