La DGSN prend des mesures pour le ramadhan

3330

Les services de la sûreté nationale ont arrêté une batterie de mesures visant la facilitation du trafic routier et le renforcement de la prévention des accidents de la route à l'occasion du mois de Ramadhan, a-t-on appris mercredi auprès de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

En vertu de ce dispositif, les services de la sûreté nationale veilleront  à « garantir la fluidité du trafic routier à travers une mobilisation nuit et   jour des ressources humaines et matérielles dotées d’un réseau de caméras de   surveillance relevant des directions des opérations », a indiqué la même source.   

Le dispositif assurera « une rapidité d’intervention » en cas de blocage ou d’engorgement pendant le mois de Ramadhan marqué par un trafic routier dense   notamment le matin et peu avant et après le F’tour. 

Ce dispositif consiste en un « déploiement sur le terrain » des agents de la police avec une « forte concentration » au niveau des routes principales   et secondaires et certains points noirs qui enregistrent une activité intense   particulièrement vers certaines directions.