La Grande-Bretagne songerait à intedire les véhicules thermiques dès 2030

27

Alors que l’objectif était fixé à 2040, la Grande-Bretagne pourrait interdire les véhicules roulant avec des moteurs thermiques dès 2030. C’est l’idée à laquelle songerait le premier ministre britannique Boris Johnson. Le tout électrique arriverait donc dix ans plus tôt que prévu.

Le gouvernement britannique songerait à passer à la transition du tout électrique dès 2030 et ceci en interdisant les voitures à moteurs thermiques alors que l’objectif était fixé à 2040. C’est en tout cas ce qu’affirme le média local The Guardian. Le pays prendrait donc de l’avance sur ses voisins européens.

L’objectif fixé est évidemment de passer au tout électrique ce qui veut dire que les voitures hybrides seront également donc interdites en 2030. L’interdiction toucherait évidemment les véhicules neufs, pour que ceux en essence qui roulent disparaitront au fil des années.

The Guardian explique qu’une telle décision serait prise suite à l’effet du coronavirus et ceci en axant la relance économique prochaine sur l’écologie, un domaine qui devient de plus en plus urgent. La Grande-Bretagne souhaite également vers 2050 disposer d’une économie dite 100 % propre.