La taxe supplémentaire des véhicules neufs épargnera les Moudjahidine

3657

Au même cas que les acheteurs de camions neufs, les détenteurs de licence de Moudjahidine pour l’achat d’un véhicule neuf ne sont, eux aussi, pas concernés par les nouvelles mesures fiscales introduites dans la loi de finances complémentaire (LFC) 2008.

Pour rappel, la nouvelle mesures fiscale oblige le simple citoyen de s’acquitter d’une taxe supplémentaire de l’ordre de 50 000 à 100 000 dinars s’il roule à l’essence et entre 70 000 et 150 000 DA s’il s’agit d’un véhicule diesel.