Les acheteurs de camions ne sont pas concernés par la nouvelle mesure

2006

Bonne nouvelle pour les personnes désirantes d’acquérir des poids lourds et autres camions. Contrairement à ceux qui veulent acheter un véhicule particulier à l’immatriculation 1 et 3 (VP et VU), les nouveaux propriétaires de camions ne sont en aucun cas concernés par l’acquittement de la taxe supplémentaire sur l’achat d’un véhicule neuf comme l’indique les nouvelles mesures fiscales introduites dans la loi de finances complémentaire (LFC) 2008, indique un document officiel adressé à la direction générale des Douanes algériennes dont nous détenons une copie. (Par M.Mohamed)

Pour rappel, les nouvelles mesures de la LCF 2008 se résument comme suite : une ponction de 1 % sur le chiffre d’affaires des concessionnaires et une taxe sur les véhicules neufs en Algérie payable directement par les acheteurs prévues par cette loi vont directement se répercuter sur les prix d’achat qui devraient augmenter entre 50 000 à 150 000 DA en fonction de la puissance et de la carburation du véhicule. Ainsi l’acquéreur d’un véhicule neuf devra s’acquitter d’un droit de timbre de l’ordre de 50 000 à 100 000 dinars s’il roule à l’essence et entre 70 000 et 150 000 DA s’il s’agit d’un véhicule diesel.

Selon des explications données à l’issue de la notification de ces nouvelles mesures, on comprend que le produit de ces taxes ira dans un fonds d’affectation spécial destiné à soutenir les prix des transports en commun en Algérie comme le métro et le tramway afin que leurs prix chers ne se répercutent pas sur le citoyen ». La taxe générera des recettes de l’ordre de 6 à 7 milliards de dinars annuellement à travers son l’application.