Le jeu des alliances

2119

Nissan est à l'affut d'une éventuelle alliance qui pourrait se tisser entre Renault et Daimler. Si le rapprochement se préciserait entre les deux constructeurs français et allemand, Nissan se proposerait comme un candidat sérieux pour renforcer ce rapprochement.

Selon un quotidien japonais, un cadre dirigeant de Nissan (dont 44% du capital sont détenus par Renault) a rapporté que Renault et Daimler sont engagés dans des discussions qui pourraient déboucher sur une prise de participations croisées dans le cadre d’une coopération à long terme. 

Nissan souhaiterait rejoindre ces discussions afin de prendre place dans le conglomérat qui pourrait en découler.

Carlos Ghosn n’a ni confirmé ni infirmé cette information.