Le service après vente en priorité

4463

A l’ occasion du lancement de la nouvelle série spéciale « Beida Liner » du camion Actro», Mr. Christophe Richard, directeur général de Bergerat Monnoyeur Algérie a profité de la rencontre pour tracer un bilan des activités de BMA, une société qui représente les marques Caterpillar, Eneria, Hyster, Mecalac, Mercedes-Benz Camion et Bus, Unimog et Sem. BMA semble vouloir se déployer encore plus à voir la volonté clairement affichée par l’équipe dirigeante.

Avec l’arrivée de la série Beida Liner, Bergerat Monnoyeur Algérie espère augmenter ses parts de marché dans le segment des camions tracteurs sur un marché stable, contrairement à celui des porteurs qui affiche une certaine morosité ses derniers mois. La stratégie de BMA en Algérie repose sur la présence de la société dans les grandes villes via des succursales par soucis d’assurance pour ce qui est de l’image de marque et de la prise en charge des clients de Mercedes-Benz. Cette politique pourra êtres revu grâce à la volonté affiché des responsables de BMA qui sont dans une phase de réflexion pour élargir la présence de la société en Algérie par le biais d’agents agrées.

Le volet service après-vente et disponibilité de la pièce de rechange profite d’une attention particulière chez BMA. Ainsi, pas moins de 280 techniciens sont répartis sur l’ensemble des succursales avec un taux de service estimé à 87%. « Nous disposons de structures adéquates pour les activités services après vente, nous avons doubler notre stock de pièces de rechange d’origine, une activité qui va s’intensifier probablement si les négociations avancent bien entre le groupe Allemand Daimler-Emarati Aabar et le gouvernement Algérien pour ce qui est de l’installation d’une usine de montage en Algérie. Aujourd’hui, on est en mesure de satisfaire les demandes de nos clients, avec comme projection une extension de nos structures après l’acquisition de pas moins de 4000 m2 de terrain qui sera dédié à la marque Caterpillar, ceci afin d’éviter à ses deniers de se diriger vers l’acquisition de pièces adaptables ou contrefaites. Ses dernières ne sont pas certifier et ne proviennent pas des usines de Mercedes-Benz, donc je dirais quelle sont sources de danger pour nos clients », avait déclaré Mr. Richard.

Le patron de BMA annonce par ailleurs l’installation très prochainement d’un centre de formation qui contribuera à la professionnalisation des métiers de ventes mais surtout de l’après-vente (Diagnostic, maintenance…).
 
Pour se rapprocher de plus en plus de ses clients, BMA avait organisé les mois de février et mars dernier des journées portes ouvertes aux seins des succursales de l’Est (Constantine – Sétif), l’Ouest (Oran) et au Sud du pays (Hassi-Messaoud). Des présentations et des essais avec des experts dépêchés spécialement pour les portes ouvertes.