Le Toyota Hilux indétrônable

4885

Le marché des pick-up en Algérie est largement dominé par le fer de lance de Toyota, le Hilux en l’occurrence. Ainsi, à fin juillet 2011, le Toyota Hilux totalise 11141 ventes dans un marché (hors marques chinoises) d’environ 18000 véhicules.

Le Toyota Hilux étend sa suprématie sur le segment des pick-up en Algérie. Depuis le début de l’année, il n’a pas délaissé la tête du podium, pis encore, il prend le large d’un mois à l’autre, notamment depuis l’introduction de la motorisation 2.5 D-4D qui a un peu plus rassuré sa clientèle. 

Dans le détail, les ventes du pick-up Hilux confirment son penchant utilitaire, lui qui a réussi à se vendre beaucoup plus par sa version de base, c’est-à-dire le simple cabine (4×2). Cette version a trouvé 8303 clients. Pour sa part la version ‘’civile’’, à savoir le Hilux 4×4 double cabine s’est vue commercialisée à 1508 unités au moment où le 4×2 double cabine a trouvé 1329 nouveaux acquéreurs à fin juillet 2011.

Derrière le Toyota Hilux, le Nissan Hardbody arrive en seconde place avec ses 2057 ventes. Ce modèle, avec sa mécanique diesel 2.7 litres, carbure grâce à la version 4×2 simple cabine qui s’est écoulée à hauteur de 1392 unités à fin juillet 2011.

La marque aux trois diamants Mitsubishi place à la troisième place son L200 qui s’est commercialisé à fin juillet 2011 à hauteur de 1476 modèles suivi du Nissan Navara (1125 ventes).

A moins de mille ventes, arrive le Ford Ranger avec 937 unités, puis le Volkswagen Amarock (599 ventes), la Mazda BT-50 (409 ventes), Le D-Max de Isuzu (193 ventes) et le Toyota Land cruiser pick-up avec 45 ventes.