Les travaux de réalisation de routes en zones frontalières à un stade avancé

4752

Les travaux de réalisation de routes desservant les zones frontalières dans la wilaya de Tindouf lancés ces dernières années sont à un stade "avancé", a-t-on appris mercredi auprès de la Direction locale des Travaux Publics (DTP).

Trois axes routiers, totalisant un linéaire de 253 km, sont actuellement  en chantier dans ces zones frontalières dans l’extrême Sud-ouest du pays, a-t-on  indiqué.  Le projet de route menant de Tindouf vers la frontière Mauritanienne  (soit 750 km) compte parmi les plus importants en terme d’envergue, a-t-on indiqué  à la DTP, ajoutant qu’une enveloppe de un milliard de dinars a été débloquée  pour la réalisation de sa première tranche.

Cette première tranche comporte un tronçon revêtu de 73 km reliant Tindouf  au point kilométrique 75 (route nationale RN-2), et 32 autres kilomètres de  la localité de Hassi-Abdallah vers la zone de Daya El-Khadra, en plus d’un passage  inférieur long de 90 mètres sur le même axe routier, a-t-on précisé.

L’autre projet d’axe routier en zones frontalières concerne l’axe  Tindouf-Merkala-Oum El-Achar, en allant vers les frontières marocaines, a bénéficié  d’une opération de 120 km pour une enveloppe de 2,1 milliards de DA dégagés  sur plusieurs programmes de développement entre 2005 et 2009, sachant que cet  axe routier était, avant 2005, sous forme de piste frontalière.

Le troisième axe routier frontalier, d’un linéaire global de 510 km,  a porté sur la réalisation de 60 km, en deux tranches, depuis la RN-50 jusqu’à la localité de Hassi El-Beida, pour une enveloppe de 900 millions de DA puisée  du programme de développement quinquennal 2010-2014.