MAHINDRA a réussi son challenge en 2008

4902

Le groupe GBH (Groupe Bernard Hayot) arrive en Algérie en 2007, il s’installe sous la bannière de Saida (Société Algérienne d’Importations et de Distributions Automobile) et introduit en primauté la marque automobile Indienne MAHINDRA avec ses différents modèles de la gamme Pick-up et SUV. En fin 2008, la marque utilitaire du groupe s’est vue forgé au fil des mois une bonne image auprès du client Algérien qui a été séduit par la qualité du produit mais aussi, et surtout, par le professionnalisme de l’encadrement humain de Saida-MAHINDRA sous la houlette de M. Tahar ALEM, Directeur commercial. (Par Hamid A)

La confiance gagnée a commencé par l’infrastructure dont jouit Mahindra en Algérie, notamment son siège à la zone industrielle de Oued Smar où la marque automobile profite, depuis début 2008, d’une belle structure, complète et réalisée suivant des normes du constructeur, elle englobe un show room, un service après vente et une zone de stockage de 14.000 m2.

La force de Mahindra en Algérie s’est aussi forgée par le développement rapide de son réseau à travers le pays. « Nous avons construit un réseau qui a gagné en maturité, on totalise aujourd’hui 15 agents et nous ambitionnons d’atteindre les 25 d’ici fin 2009 », nous a affirmé M.Tahar ALEM, directeur commercial de chez Mahindra.

La marque automobile indienne est présente en Algérie avec une gamme de pick-up complète et diversifiée. Dans le catalogue du concessionnaire on trouve le Bolero SC 4×2, le Scorpio SC 4×2, le Scorpio DC 4×2 et le Scorpio DC 4×4. Récemment, la gamme s’est enrichie par la commercialisation du Bolero DC 4×2 et 4×4 ainsi que du nouveau SUV 2.5 Crde. Les ambitions de Mahindra sont à la hausse pour cette année avec l’annonce du lancement du pick-up Scorpio SC en version 4×4.

Le cheval de bataille aujourd’hui chez la majorité des concessionnaires en Algérie est bel est bien celui de l’amélioration de la notion du service. Chez Saida Mahindra on ne déroge pas à la règle, notre interlocuteur affirme « qu’il n’est pas question de vendre un véhicule est lâcher le client juste après, c’est le client qui nous fait vivre donc on est dans l’obligation de lui offrir un service de qualité» avant d’ajouter « qu’aujourd’hui, on accueille le client sans rendez-vous, nous avons des équipes compétentes, bien formées, nous disposons d’un outillage adéquat et nous proposons une pièce de rechange d’origine ».

M.ALEM atteste d’autre part que presque la totalité des clients qui ont opté pour Mahindra en 2008 ne reviennent aujourd’hui que pour des révisions programmées ou pour l’achat de consommable. Vue le nombre important de personnes et d’entreprises qui ont acheté nos modèles, nos services après vente ne signalent aucune anomalie majeure.». Plus loin, M.ALEM dira qu’aujourd’hui, « Mahindra n’a plus rien à démontrer en terme de fiabilité de ses véhicules, on dispose de véhicules de qualité, fiable adaptés aux conditions de roulage en Algérie. Nos clients sont largement satisfaits », a-t-il conclu.

Le développement de la marque Mahindra en Algérie est une option stratégique pour le groupe automobile Français GBH. L’on comprend clairement la chasse aux compétences professionnelles qu’opère la direction de GBH à l’image de M.ALEM qui a réalisé un « sans fautes » pour le lancement de Mahindra en Algérie en une année. Le directeur commercial de la marque insiste sur la continuité du travail réalisé en 2008 de façon à satisfaire le client. « L’objectif primordial pour 2009 est de développer et de former le réseau à travers le territoire national afin que les clients des régions isolées puissent avoir la structure adaptée pour le service après vente, et ainsi répondre aux attentes de ses derniers de la manière la plus professionnelle qui soit » nous dira M.ALEM.

« Le groupe GBH (Groupe Bernard Hayot) est en Algérie depuis plus de deux ans, sa vocation est de rester très longtemps en Algérie et la durabilité semble être le mot d’ordre. Le directeur commercial de Mahindra insiste sur le fait que son groupe continuera à créer de l’emploi aux jeunes Algériens en priorité, faire en sorte qu’ils soient formés et intégrés dans un groupe de dimension internationale ».

Actuellement, le groupe GBH est présent en Algérie à travers la marque Mahindra et très prochainement Brillance, une marque automobile de « luxe », qui nous vient de chine.

Par ailleurs, le groupe ne compte pas s’arrêter là. Trois nouveaux modèles de la gamme Mahindra sont attendus dans les mois à venir, mais surtout d’autres nouvelles marques seront aussi de la partie et intègreront le groupe pour le marché Algérien.