Mise à jour printanière

4646

Mitsubishi opère un léger relyfting sur son pick-up fétiche L200. Avec une calandre retouchée, de nouvelles jantes et de nouveaux équipements de confort, le L200 veut consolider sa place notamment après l’annonce du VW Amarok. (Par Nouredine ABBASSEN)

Le Mitsubishi L200 reçoit une série d’améliorations lui permettant de répondre à certaines demandes des utilisateurs. Si son look avait suscité une large vague d’admiration dès son lancement, Mitsubishi a daigné lui apporter un léger coup de pinceau notamment sur sa face avant qui adopte une nouvelle calandre élargie (partagée avec Pajero Sport disponible aussi en Algérie) à la couleur noir ou chromée et un nouveau pare chocs avant à la couleur de la carrosserie. La version la plus huppée du L200 reçoit même de nouvelles jantes en aluminium de 17 pouces.

Dans le registre des nouveautés, l’on retrouve aussi l’adoption de deux optiques à doubles projecteurs et une grille d’arrêt de charge et une barre de fixation extérieure à crochet sur le modèle Double Cabine. La version Club Cab (non disponible en Algérie) présente pour sa part une belle rehaussée de 5.7 cm au moment où le niveau de finition  »Invite » affiche des projecteurs antibrouillard à encerclés d’une couleur argentée.

Côté latéral, le pick-up L200 dispose de rappel de clignotants et d’un nouveau dessin tubulaire des marchepieds (uniquement sur les versions Intense et Instyle du modèle à Double Cabine). L’habitacle pour sa part a hérité de tissus différents et d’une nouvelle installation radio CD/MP3 à 6 HP.

Sous le capot de Mitsubishi L200 l’on note l’arrivée d’une nouvelle version du 2.5 L Di-D avec une puissance de 178 ch (400Nm de couple), un moteur couplé à une nouvelle boite de vitesse à 5 rapports associée à la transmission SuperSelect. Cette mécanique lui permet une vitesse maximale de 175 km/h et signe le 0 à 100 km/h en 13 secondes. Côté consommation, le L200 consomme 9.1 l/100 km en cycle mixte.