Notre objectif pour 2008 est de consolider notre deuxième place dans le marché des poids lourds en Algérie.

6756

Daniel Moreau est le nouveau directeur général d’Altruck Company (filiale du groupe Hasnaoui et distributeur des véhicules poids lourds Volvo en Algérie), il a rejoint le groupe Hasnaoui le 1 mars dernier. A 41 ans, M.Moreau a forgé l’essentiel de sa carrière dans l’industrie automobile.

Avant de rejoindre l’Algérie, le nouveau directeur général d’Altruck Company a occupé le poste de directeur général d’une usine de fabrication de pièces de moteur automobile en Tunisie.
Avant, et pendant trois ans, il était vice-président d’une filiale de la même multinationale à Chicago. M.Moreau a occupé auparavant la fonction de directeur commerciale de la même société à Nantes, en France.
Il a bien voulu répondre à nos questions dans une interview à coeur ouvert. (Interviewé par Hamid A)

Auto-utilitaire.com : Pouvez-vous ne donner une petite présentation de Altruck Company ?

M.Moreau : Pour le moment, Altruck Company dispose d’un seul site de commercialisation de la marque Volvo en Algérie situé à Rouiba. Ce site comprend nos bureaux de direction, de marketing, de commercialisation, de formation mais également un atelier de réparation et d’entretien Volvo.

Notre projet d’ici fin 2008 est l’ouverture d’un autre centre Volvo situé à Oran, également un autre à Constantine. Notre but est également de développer un réseau de concession sur tout le territoire Algérien notamment dans le sud, dans la Région de Hassi Messaoud par exemple. On s’appuie pour la commercialisation de nos produits également sur un réseau d’apporteurs d’affaires (VRP) qui sont en relation avec les prospects et les clients potentiels pour promouvoir la marque et apporter éventuellement un soutien technique et de conseil.

– Quelle est la place du service après vente chez Altruck?

– On dira qu’elle est prédominante compte tenu de l’étendue du territoire Algérien. Ceci dis on c’est rendu compte que ce n’est pas uniquement grâce à un réseau de distributeur et de concession qu’on allait pouvoir maintenir et entretenir les véhicules, c’est pour cela qu’on est entrain de mettre en place un service ‘’Van’’, c’est-à-dire des camions complètement équipés (des camions atelier) qui auront pour but de sillonner le territoire Algérien avec l’aide d’une hot-line joignable 24/24, 7/7 jours. Des camions qui se déplacerons à travers le territoire pour intervenir directement sur les véhicules pour les grosses réparations, les petites réparations, voir même les entretiens courant et la maintenance classique. Donc ce service ‘’Van’’ est prévu d’être mis en place rapidement d’ici 2008 pour avoir une flotte respectable qui permettra de couvrir l’ensemble du territoire et de maintenir l’ensemble des véhicules vendus sur le territoire.

– Fraîchement arrivée en Algérie, qu’elle est votre vision du marché en Algérie pour ce qui est de la gamme du poids lourd ?

– Je pense que tout le monde s’accorde à dire qu’il y a un grand potentiel de vente des véhicules poids lourd en Algérie, par contre c’est vrais qu’il y a plusieurs types de constructeurs qui se sont installés en Algérie. On retrouve les grands nom qu’on connait comme Volvo, Renault Trucks, Mercedes, Man et puis je dirais qu’il y a aussi les autres qui arrivent notamment d’Asie qui sont également des concurrents de Volvo, des gens avec qui il faut composer.

Pour le moment nous, en tant qu’Altruck, nous ne somme pas touchés par cette concurrence puisqu’on est positionné sur un marché plutôt haut de gamme notamment en terme de qualité, les gens qui s’adresse à Volvo demande avant tout une qualité, une fiabilité du produit. On doit tenir compte de cette concurrence naissante qui pour le moment n’est pas au niveau, en terme qualitatif, de Volvo mais qui risque d’y arrivée prochainement. On doit être vigilants et tenir compte de ses marques là.

– Quel est le positionnement d’Altruck en Algérie en terme de ventes et quels sont ses objectifs pour l’année 2008?

– Pour le moment nous sommes en deuxième position. Notre but sur 2008 est de conforter notre place de numéro deux, il n’est pas questions de viser la place du numéro un, puisque d’une part ce n’est absolument pas dans nos objectifs au moins sur 2008 et d’autres part nous savons très bien que Volvo n’a pas la capacité, actuellement de produire suffisamment de véhicules pour palier à la demande, Donc, l’ensemble des véhicules Volvo sont distribués à travers les pays et à travers le monde suivant des allocations sur le nombre de véhicules maximum vendus par pays alloué par Volvo. On sait très bien que sur 2008 on dépassera difficilement les 750 à 800 véhicules. En 2007, il a était vendu plus exactement 506 camions Volvo en Algérie.

– Y a-t-il chez Volvo une gamme spécifique pour certains marchés comme celui de l’Algérie ou bien les véhicules destinée au marché local sont les mêmes que ceux commercialisés en Europe ?

– Se sont les modèles tout à fait courant qu’on appelle FE, FM et FH, qui sont vendus dans le monde entier, qui sont également vendus en Algérie, donc pas de modèles spécifiques pour le marché Algérien. Toute la gamme, les options, les teintes…sont disponibles. Ce sont des modèles fabriqués en Suède qui sont vendus en Europe et en Algérie. Pour les modèles déjà existant des liftings seront opérés et ils seront disponibles en fin d’année dans nos contrées.

– Peut-ont savoir si Volvo a des projets de montages de véhicules en Algérie, comme le fait un de vos concurrents ?

Je dirais que pas à ma connaissance. Mais pour le savoir, la réponse viendra de Volvo en Suède, de Volvo Corparate, Altruck est importateur et distributeur exclusif de Volvo absolument pas constructeur c’est la politique du groupe Volvo.

– En Algérie, plusieurs formules de crédit et de leasing sont appliquées pour l’achat de véhicules utilitaires ou poids lourds, comment son perçu ses formules par Altruck ?

– C’est vrais que les clients demande de plus en plus des facilités de payement ou de crédit de leasing, ça fais partie des objectifs du groupe de proposer ce genre de produits très rapidement au niveau de Nissan, puisque le groupe Hasnaoui est également importateur et distributeur exclusif de Nissan sur le territoire Algérien. Je pense que d’ici la fin 2008, on sera capable de proposer ce genre de produits, leasing et crédits, pour l’ensemble des acquéreurs.

– Altruck Company représente aussi Volvo Penta, une société du groupe Volvo qui fabrique des moteurs et des systèmes électriques pour les bateaux de plaisance, les bateaux ateliers…quel on est-t-il du développement de cette activité ?

– Au delà du développement de Volvo Truck, le groupe Altruck à Alger veut continuer cette année à développer aussi son activité Volvo Penta. Nous représentant Volvo Penta, qui est spécialisé dans la fabrication des moteurs marins, des moteurs auxiliaires, des groupes électrogènes. On va devoir couvrir le territoire algérien du nord au sud en passant bien sur par toute la zone côtière Algérienne pour ce qui est par exemple de l’armée, pour la rénovation des moteurs des vedettes de la marine, des douanes et de la surveillance côtière et également tous ce qui est moteurs marins qu équipent l’ensemble des flottes des pécheurs. Ensuite nos moteurs équipent un certain nombre de chantier de groupes électrogènes, de moteurs auxiliaires pour tous ce qui est industrie pétrolière et industrie gazière, donc là encore il y a un grand chalenge, un grand potentiel pour nous cette année.

On va créer des agences avec des technico-commerciaux qui seront là pour représenter la marque, vendre de la pièce de rechange d’origine et couvrir dans un premier temps la zone côtière du constantinois en passant par Alger jusqu’à Oran et dans un second temps la zone du sud jusqu’à Hassi Messaoud.

Un dernier mot ?

Je donnerais un petit mot aux personnels. C’est par rapport à l’accueil que les gens du groupe et les Algériens en particuliers mon réservés depuis que je suis ici, même que c’est une expérience qui est assez nouvelle pour moi, c’est bien sur une expérience très positive pour le moment et je pense que ça va continuer avec des gens très accueillants, très disponibles, très travailleurs qui s’investissent pleinement dans leur tache au quotidien et qui veulent bien sur permettre au groupe de se développer et au pays de continuer sa progression et sa croissance.